Déclaration du Conseil National de l'Eglise Réformée de France

Auteur(s) : EGLISE REFORMEE DE FRANCE;ERF

"Selon l' Écriture Sainte, les enfants sont une bénédiction et une joie que tout foyer doit souhaiter. Toutefois, l'union physique est, en soi, une expression voulue par Dieu de la communion des époux, même en dehors de la possibilité de procréation.
La venue des enfants doit être le fruit d'une décision consciente et volontaire, assumée ensemble par les époux. Ils ne peuvent le faire sans tenir compte des conditions médicales ou sociales dans lesquelles seront appelés à naître et à vivre ces enfants, lorsque ces conditions sont susceptibles de compromettre leur avenir physique et moral ou l'harmonie du couple.

Dans la mesure où le couple prend conscience de telles responsabilités, le Conseil national admet la légitimité de méthodes contraceptives, étant entendu que l'avortement ne peut entrer dans cette catégorie.

Il est recommandé au couple, avant de prendre une décision qui lui incombe, de recourir aux éléments d'information actuellement offerts, à l'avis d'un médecin et aux conseils d'un guide spirituel. Il est, en effet indispensable que les époux soient informés sur l'efficacité et l'innocuité des méthodes employées, ainsi que sur la légitimité des raisons profondes qui inspirent leur décision.

C'est pourquoi le Conseil national invite les pasteurs et les médecins, les sages-femmes, les assistantes sociales et les infirmières à accepter ces responsabilités nouvelles et à se préparer à les assumer".

Source(s) : BIP
Date de parution : 6 décembre 1964