Pour les sans-papiers, question de confiance déclaration du Conseil d'Eglises chrétiennes en France, 9 novembre 1997


 

Auteurs : CONSEIL D'EGLISES CHRETIENNES EN FRANCE; BILLE Mgr Louis-Marie; TARTIER Jean; JEREMIE Mgr


 Depuis des mois, de nombreux chrétiens ont accompagné, avec d'autres, au sein de divers organismes, des femmes et des hommes en démarche de régularisation auprès des préfectures. Ils ont noué avec eux des relations de confiance et d'amitié. Ils sont témoins, aujourd'hui, de l'inquiétude et même de l'angoisse qui grandit chez ces personnes pour qui l'attente de la décision devient très difficile à vivre. C'est leur avenir et parfois leur vie qui sont en jeu.

Leur inquiétude tient à plusieurs éléments les rumeurs selon lesquelles les régularisations seraient accordées, avec parcimonie, les délais qui se prolongent dans l'attente de réponse, la crainte de voir leur confiance trahie, car ils ont mis au grand jour toutes les données de leur situation.

Dans ce contexte, nous demeurons extrêmement vigilants sur les signes que vont donner le Gouvernement et le Parlement dans les prochaines semaines.

Nous appelons à une large régularisation qui tienne compte des chemins d'intégration qu'ont parcourus de nombreux étrangers en situation illégale (qu'ils soient mariés ou célibataires), et des risques qu'ils encourent en cas de retour forcé dans leur pays. Nous sommes conscients du drame que pourrait représenter, pour de nombreux étrangers qui se sont confiés à l'Administration, le fait de devoir quitter notre territoire. Leur première émigration fut déjà coûteuse une seconde peut comporter des conséquences humaines graves.

Au-delà des régularisations qui s'imposent, nous souhaitons que la législation à venir apporte toutes les garanties permettant à ceux-ci de poursuivre leur intégration dans la stabilité et la sérénité.

"Quand un pauvre crie, le Seigneur entend".

Il est de notre devoir d'entendre l'inquiétude des étrangers. Comme chrétiens, nous sommes fermement décidés à multiplier les moyens de les rencontrer pour mieux vivre avec eux dans un respect et une confiance réciproques.

Mgr Louis-Marie BILLE, Président de la Conférence des Evêques de France - Pasteur Jean TARTIER, Président de la Fédération protestante de France - Mgr JEREMIE, Président de l'Assemblée des Evêques orthodoxes de France .

Source : BIP;1449
Date de parution : 9 novembre 1997