Déclaration du Conseil d'Eglises chrétiennes en France à propos du débat parlementaire sur le projet de loi relatif à l'immigration


 
Auteurs : BILLE Mgr Louis-Marie; JEREMIE Mgr; STEWART Jacques; CONSEIL D'EGLISES CHRETIENNES EN FRANCE

 L'Assemblée nationale s'apprête à débattre d'un projet de loi modifiant à nouveau la législation sur les étrangers en France.

Dans la fidélité à l'engagement de nos églises aux côtés des plus faibles, et dans la continuité de nos déclarations passées, nous faisons confiance aux parlementaires pour qu'ils prennent des mesures conformes au véritable bien commun du pays.

Nous souhaitons que l'élaboration de la nouvelle loi sur l'immigration soit l'occasion pour la représentation nationale de réaffirmer avec force son attachement au respect scrupuleux des droits de la personne humaine et son refus de toute mesure discriminatoire ou attentatoire à la dignité de l'individu.
Pour que des signes tangibles d'apaisement soient manifestés, nous appelons les parlementaires à introduire dans la loi en préparation des mesures positives aptes à répondre le plus largement possible aux problèmes évoqués depuis plusieurs mois, et parfois dramatiquement, par les étrangers sans-papiers. Nous souhaitons tout particulièrement que des solutions soient apportées aux étrangers sans-papiers invoquant les droits fondamentaux et les engagements internationaux de la France :

- les étrangers ayant noué des attaches familiales durables dans notre société, et notamment les enfants et les jeunes,

- les déboutés du droit d'asile qui expriment des craintes justifiées pour leur sécurité en cas de retour dans leur pays d'origine,

- les étrangers justifiant d'une longue durée de séjour en France et qui, par leur travail et leur insertion, ont souvent acquis des droits qu'il nous faut reconnaître.

Mgr Louis-Marie BILLE,
Président de la Conférence épiscopale,
Mgr JEREMIE, Président du Comité interépiscopal orthodoxe,
Pasteur Jacques STEWART,
Président de la Fédération protestante de France

Source : BIP;1430
Date de parution : 17 décembre 1996