Communiqué du Groupe national de concertation prison

Paris le 5 juillet 2005

Le Groupe national de concertation prison (GNCP), constitué d’associations d’accueil et d’accompagnement des personnes détenues et de leurs familles, constate avec consternation la manière dont la question de la sanction pénale est à nouveau posée sur la place publique.

La simplification du discours qui est tenu prolonge la confusion sur une question essentielle mal traitée depuis des années. L’amalgame entre criminalité et délinquance fausse la représentation de tous sur la récidive en matière de crime.

Attentif au fait que favoriser la réinsertion c’est lutter contre la récidive, et se fondant sur l’expérience et la pratique quotidienne de ses membres, citoyens et militants associatifs, le GNCP tient à réaffirmer les constats suivants :

  • La longueur et l’allongement des peines ne diminuent pas les risques de récidive,
  • La récidive met en évidence l’échec de la prison sur la mission de réinsertion qui est la sienne,
  • En revanche, l’aménagement de peine – et en particulier la libération conditionnelle – permet de réduire significativement la récidive,
  • L’aménagement de peine ne néglige pas les victimes, bien au contraire elles sont représentées depuis 5 ans dans les juridictions qui en décident,
  • En matière criminelle, le taux de récidive mesuré scientifiquement est de 5 pour 1000.

Nous continuerons à témoigner de ces réalités avec d’autres (chercheurs, magistrats, avocats) pour sortir la question de la sanction pénale de la confusion entretenue aujourd'hui.

Nous vous donnons rendez-vous lors des journées nationales prison que nous tenons du 21 au 25 Novembre 2005 sur le thème : « La prison, ça n’arrive pas qu’aux autres ».

Contacts : FARAPEJ - 01 55 25 23 75 - mail: farapej@farapej.fr

Fédération Protestantede France - Aumônerie des prisons – Pasteur Jean-Marc DUPEUX - 06 62 70 47 01 – mail : fpf-justice@protestants.org

Le GNCP travaille depuis quinze ans pour faire connaître la réalité des prisons à partir de son expérience en préparant chaque année les Journées Nationales prisons. Parmi les thèmes déjà proposés : « la surpopulation pénale », « à qui profite la prison ? »…

Les membres du GNCP sont : FNARS ; Secours catholique ; ANVP (association nationale des visiteurs de prisons) ; Aumônerie catholique des prisons ; Aumônerie protestante des prisons ; GENEPI ; Croix rouge française ; FARAPEJ ; UFRAMA.

Source(s) : FPF;FEDERATION PROTESTANTE DE FRANCE;
Date de parution : 05 juillet 2005

A lire également