Réformés et luthériens : Vers une Eglise unie au plus tard en 2013

Photo : Gérard Boniface
Marcel Manoël, Joël Dautheville


21 mai 2007

L’Eglise réformée de France et l’Eglise évangélique luthérienne de France ont décidé du rapprochement de leurs Eglises lors d’un 1er synode national conjoint historique à Sochaux.

Le cantique A Toi la Gloire a été entonné spontanément et avec émotion à l’annonce du résultat des votes. Prochaine étape : un synode régional conjoint à Besançon les 24 et 25 novembre 2008 entre la Région Est de l’ERF et l’Inspection de Montbéliard de l’EELF.

Photos : © Daniel Cassou / La Voix protestante

Un premier vœu commun sur le regroupement familial des étrangers en France a été adopté. Ce synode a aussi exprimé son refus d’un modèle familial chrétien. « Plutôt que de regretter un âge d’or mythique de la famille, de nous plaindre de diverses dérives, nous voulons prononcer une parole de bénédiction sur les hommes, les femmes et les enfants qui vivent ensemble »

Photos : © Daniel Cassou / La Voix protestante

Parallèlement, le nouveau Conseil national de l’ERF a réélu à sa tête le pasteur Marcel Manoël.

La décision sur le rapprochement
La décision sur la famille
Le vœu commun

 

L’interview de Marcel Manoël avant le synode