L’Europe des Eglises luthériennes et réformées

Paru dans le Bulletin d’information protestant n° 1648-1649 de mai 2007

Pour un renforcement de la coopération régionale

« Les Eglises protestantes doivent se faire entendre plus clairement et plus fortement » a dit Michael Bünker, secrétaire général de la Communion des Eglises protestantes en Europe (CEPE), lors de la réunion du groupe régional nord-ouest de la CEPE le 22 et 23 mars à Bielefeld. « Comme l’Europe, les Eglises doivent renforcer leur coopération régionale afin de se consolider davantage. » Le groupe régional nord-ouest réunit les représentants de douze Eglises d’Allemagne, France, Pays-Bas, Belgique et Luxembourg.

Selon M. Bünker, la diversité protestante n’est pas signe de faiblesse mais signe de force. « L’unité dans la diversité réconciliée » qui est vécue depuis plus de 30 ans par les petites Eglises minoritaires et les grandes Eglises multitudinistes sert de modèle pour l’intégration des petits états membres dans l’Union Européenne.

Outre certains défis actuels, la réunion était consacrée notamment au document « Evangéliser en Protestant » qui avait été présenté à la dernière assemblée générale de la CEPE à Budapest en 2006. Le groupe régional nord-ouest va s’occuper du thème pendant ses prochains rencontres.
« Ce qui est annoncé comme évangélique doit vraiment être porteur de l’Evangile, sinon la prochaine génération n’aura plus des connaissances chrétiennes de base » a dit Doris Damke, membre suppléante du Conseil de la CEPE.

Actuellement 105 Eglises protestantes en Europe (y compris cinq Eglises sud-américaines émanant de l'Europe) appartiennent à la Communion d'Eglises Protestantes en Europe (CEPE). Les Eglises luthériennes, reformées, unies et méthodistes ainsi que les Eglises pré-réformatrices telles que vaudois et hussites s'accordent les unes aux autres une communion de chaire et d'autel en vertu de la Concorde de Leuenberg de 1973.

Severin-Schreiber-Gasse 3, A-1180 Vienne, tél.: +41.1.4791523.900
office@leuenberg.euwww.leuenberg.eu