27-05-14 17:30 Il y a: 3 yrs

Déclaration du président de la FPF à l'occasion des élections européennes

27 mai 2014


Le texte en pdf

La Fédération protestante de France ne peut rester silencieuse devant les choix qui ont été faits lors du vote du 25 mai 2014.

Quel message, en effet, la France envoie-t-elle à ses partenaires en élisant à ce niveau de présence, des députés européens d’extrême droite ?

La question de l’Europe, de sa construction et de son projet demeure complexe et elle ne peut se laisser réduire à des caricatures ou à des slogans de rejet, de revendications identitaires ou de repli sur soi.

La FPF veut donc redire son attachement à la responsabilité citoyenne et à l’espoir de voir se construire ce projet européen dans lequel le protestantisme se trouve engagé depuis si longtemps par ses Eglises, ses oeuvres et les différents organismes internationaux que sont la Conférence des Eglises Européennes, la Communion des Eglises protestantes en Europe, la Conférence des Eglises des pays latins d’Europe, la Conférence des Eglises riveraines du Rhin, etc.

Elle s’inscrit inlassablement aux côtés d’autres acteurs dans ce projet fondé sur la justice, le développement, la paix, la liberté, l’accueil, le respect et la réconciliation entre les peuples.

Le désarroi, la crainte de l’avenir, le ressentiment et même la critique bien souvent fondés à l’égard des comportements et des propos de certains responsables politiques de notre pays, ne peuvent à eux seuls justifier ce choix : le message de l’évangile appelle à ouvrir des horizons de pensée plus larges, plus lucides et plus confiants.

François Clavairoly,
Président de la Fédération protestante de France

Photo : Licence CC

 

 

à lire aussi : le texte de la Cimade

Extrême droite et populistes au Parlement européen, les risques pour la politique migratoire