26-11-15 10:52 Il y a: 2 yrs

Déclaration de la CRCF en association à l’hommage national rendu aux victimes des attentats du 13 novembre

Jeudi 26 novembre 2015


Le texte en pdf

Nous, Conférence des responsables de Culte en France, nous associons à l’hommage national qui sera rendu aux victimes des attentats du 13 novembre dernier à Paris et à Saint Denis.

Nous exprimons par ce message commun notre profonde sympathie aux familles, aux parents et aux enfants des victimes de ces attentats.

Nous saluons le professionnalisme, le courage et le dévouement de toutes celles et
tous ceux qui ont contribué à sauver des vies, notamment les services de police, de secours et de santé qui se sont mobilisés de façon exemplaire.

C’est ensemble, liés les uns aux autres, que nous faisons cette déclaration, dans la
certitude que rien ne doit faire renoncer au dialogue en vue de la construction inlassable et confiante d’une société solidaire et fraternelle.

Mgr Georges PONTIER et Mgr Pascal DELANNOY
Conférence des évêques de France
Le pasteur François CLAVAIROLY et le pasteur Laurent SCHLUMBERGER
Fédération protestante de France
Le métropolite Emmanuel et le métropolite Joseph
Assemblée des Evêques Orthodoxes de France
M. le Grand Rabbin de France Haïm KORSIA et M. le président Joël MERGUI
Consistoire central israélite de France
M. le président Anouar KBIBECH
Conseil français du culte musulman
M. Olivier WANG-GENH et Madame Lama DROUPGYU
Union Bouddhiste de France

CONTACTS PRESSE : SERVICES RELATIONS MEDIAS DES MEMBRES DE LA CRCF
AEOF : 06 20 18 46 77 – CEF : 06 26 12 65 07 – CFCM : 06 11 14 12 65 – FPF : 06 73 39 55 98 – GRF : 06 98 58 35 31 - UBF : 06 77 73 19 38


www.lacrcf.fr

 

La Conférence des Responsables de Culte en France (CRCF)
La CRCF a été créée le 23 novembre 2010. Elle regroupe six instances responsables du Bouddhisme, des Églises chrétiennes (Catholique, Orthodoxe, Protestante), de l’Islam et du Judaïsme. Cette initiative est justifiée par la volonté des responsables de culte en France d’approfondir leur connaissance mutuelle, par le sentiment de contribuer ensemble à la cohésion de notre société dans le respect des autres courants de pensée, et par la reconnaissance de la laïcité comme faisant partie du bien commun de notre société.