04-01-17 11:37 Il y a: 291 days

Taizé. De Riga à Bâle, avec des haltes à … Birmingham, St Louis, Egypte, Wittenberg et Genève

Entre le 28 décembre 2016 et le 1er janvier 2017, c’est la ville de Riga en Lettonie qui a accueilli la rencontre européenne œcuménique que propose chaque année la communauté de Taizé.


© Taizé

Parmi les différentes nationalités, de jeunes protestants, catholiques et orthodoxes français ont été de la partie. C’est la première fois que cette rencontre se tient dans un des pays Baltes.

Les jeunes chrétiens de différentes nationalités et confessions étaient invités, à travers la prière, la discussion et des ateliers, à ouvrir ensemble « des chemins d’espérance » sur la base de quatre propositions :

-  Tenir ferme dans l’espérance, elle est créatrice

-   Simplifier notre vie pour partager

-   Etre ensemble pour que se dévoile la dynamique de l’Évangile

-  Faire grandir la fraternité pour préparer la paix

« Nous tenterons de découvrir comment réaliser ces propositions dans la simplicité » affirme Frère Aloïs, prieur de la communauté. Taizé encourage aussi à dépasser la peur devant l’arrivée des migrants : « Un avenir de paix nécessite que les Européens élargissent leur conscience afin de faire grandir une solidarité entre tous les pays qui constituent le continent. Multiplier contacts, échanges, collaborations est fondamental. »

Par la même occasion un appel « faisons route ensemble » adressé aux responsables d’Églises pour 2017 renforce l’appel de la communauté de Taizé pour une diversité réconciliée entre chrétiens et pour sortir d’une conception trop statique de l’unité:

 « En 2017, le 500e anniversaire de la Réforme protestante offre une occasion d’avancer vers l’unité, de dépasser une simple cordialité réciproque. Entre les Églises, comme à l’intérieur de chaque Église, il y aura toujours des différences ; elles resteront une invitation à dialoguer franchement ; elles peuvent être un enrichissement. … Le temps n’est-il pas venu de donner la priorité à l’identité chrétienne manifestée par le baptême ? … La communion entre tous ceux qui aiment le Christ ne peut s’établir que si elle respecte leur diversité ; mais elle ne peut être crédible que si elle est visible. »

Des rencontres internationales avec la communauté sont prévues tout au long de l’année, à Birmingham en Grande Bretagne, à St Louis aux États-Unis, à Wittenberg en Allemagne et en Egypte. Mais c’est la ville de Bâle, frontalière entre la Suisse, la France et l’Allemagne, qui accueillera la rencontre européenne œcuménique de Taizé fin 2017. Un chemin d’espérance à suivre.

 

Jane Stranz

Photos de la rencontre à Riga

L’appel aux responsables d’Églises

Vers l’unité du continent européen