07-02-17 10:43 Il y a: 285 days

“Je suis moi-même un réfugié” Lettre ouverte à D.Trump de la part de l’évêque M.Younan, président de la Fédération luthérienne mondiale

« Je suis moi-même réfugié » affirme l’évêque Munib Younan, dans une lettre ouverte au président des États Unis, Donald Trump, concernant le décret signé par ce dernier de ne plus laisser entrer aux USA des réfugiés de sept pays musulmans.


«Comme évêque luthérien de Jérusalem, comme réfugié et comme citoyen du monde, je vous prie de reconsidérer vos récentes décisions concernant les réfugiés et les immigrants.»

Munib Younan, qui est Palestinien, vit à Jérusalem, il est évêque de l'Église luthérienne de Terre Sainte et de Jordanie, et actuellement président de la Fédération luthérienne mondiale (FLM). Dans la lettre adressée à Donald Trump, il exprime son souci concernant l'impact du décret présidentiel au Moyen Orient :

«Je me fais des soucis pas seulement pour ceux qui désormais ne pourront plus entrer dans votre pays, mais aussi pour la sécurité de mes voisins dans cette partie du monde. J'ai bien peur que la décision d'interdire l'entrée aux citoyens de sept pays à majorité musulmane, tout en suggérant un traitement préférentiel pour les chrétiens de ces mêmes pays, fera du tort à de nombreuses petites communautés dans notre partie du monde. Une telle approche fera du tort tout spécialement aux chrétiens arabes. Dans le monde arabe, les chrétiens ont une longue histoire de coexistence avec leurs voisins musulmans…

Je me fais des soucis parce que je suis moi-même un réfugié et connais de première main les difficultés que les familles de réfugiés ont à affronter. En même temps, comme évêque luthérien, je sais que refuser des réfugiés de quelque religion que ce soit est en contradiction avec le message de Jésus-Christ. Jésus lui-même était aussi un réfugié, qui a cherché refuge et sécurité en Egypte avec sa famille.»

Aux États-Unis même et de part le monde, les responsable d'Églises chrétiennes et les services d'accueil et d'aide humanitaire liés aux Églises ont également dénoncé la décision du nouveau président des USA.

A Genève, une déclaration commune du Conseil œcuménique des Églises, de la Fédération luthérienne mondiale et d'ACTalliance cite les appels bibliques à accueillir les migrants et les pauvres, et déplore  “en particulier le gel jusqu'à nouvel ordre de l'admission de réfugiés syriens, étant donné la poursuite du conflit et de la crise humanitaire dans cette région. Il s'agit d'un manque épouvantable de compassion et de responsabilité.”

“De nombreux responsables chrétiens aux États-Unis et dans le monde, appartenant à toutes les dénominations et familles d'Églises, ont exprimé les mêmes préoccupations et leur opposition à ces mesures. Nous nous réjouissons de cette unanimité œcuménique des points de vue sur la question.”

Le décret présidentiel est actuellement suspendu, dans l'attente d'un jugement de la court aux USA. Les Églises, leurs oeuvres et mouvements restent vigilantes.

 

Lettre de Mounib Younan, traduite en français par Ernest Reichert (pdf)

Écoutez et lire les témoignages de Munib Younan, Jamal Khader et Miche Nseir concernant la situation des chrétiens en Israël et Terre Sainte. Colloque de mars 2016 à Paris.

Article du Conseil oecuménique des Églises et déclaration COE, FLM et ACT

Pour en savoir plus sur le travail de la Fédération de l'Entraide protestante avec les migrants et découvrir les 95 thèses sociales de la FEP

Découvrez le travail de la CIMADE

 

Jane Stranz