28-02-17 12:12 Il y a: 263 days

Retour sur la soirée avec Emmanuel Macron, premier candidat invité par les responsables protestants :"la politique en vérités"

Emmanuel Macron, fondateur d’En marche !, a ouvert la première rencontre « la politique en vérités », lundi 27 février à la maison du protestantisme à Paris.


© Karine Bouvatier

Le communiqué en pdf

Cette soirée animée par le journaliste de Réforme Frédérick Casadesus et François Clavairoly président de la Fédération protestante de France, a été l’occasion pour l’assemblée constituée de 100 responsables d’Eglises, d’associations et d’entrepreneurs protestants de l’interpeller sur cinq sujets choisis spécifiquement pour ce candidat.

Ainsi Geneviève Jacques, Présidente de la Cimade s'est adressée à Emmanuel Macron sur la question de l'exil et des migrations. Le secrétaire général de la Fédération de l'Entraide protestante (FEP) Jean Fontanieu a poursuivi sur la question de l'accueil des réfugiés en France, mission confiée à la FEP depuis 2014 notamment concernant l'accueil des réfugiés du Moyen Orient.

L'aumônier national des prisons Brice Deymié a souhaité connaître le point de vue d'Emmanuel Macron sur la surpopulation carcérale et le bien-fondé des "petites peines". La question économique a été abordée par l'adjoint au maire de Lens, Luc Maroni, sous l'angle du développement et de l'enseignement de l'économie sociale et solidaire comme solution à la crise actuelle. Enfin le philosophe et professeur en science des religions Philippe Gaudin, responsable de la commission de la FPF des relations avec l'islam a interrogé le candidat à propos de sa conception de la laïcité et de la formation des responsables religieux.

L'intégralité de l'intervention d’Emmanuel Macron est couverte et analysée par l'hebdomadaire protestant d'actualité Réforme partenaire de cette soirée, qui publiera dès aujourd'hui dans la soirée un article à découvrir sur le site internet www.reforme.net.
- Laïcité et islam, la réponse d’Emmanuel Macron aux protestants
- Politique pénale, les engagements d’Emmanuel Macron
- Économie : Emmanuel Macron promet de faire progresser l’innovation sociale
- Le combat contre la précarité, par Emmanuel Macron
- Migrants, politique migratoire et intégration : le constat d’Emmanuel Macron

A l'issue de la rencontre le candidat a pu répondre à une courte interview vidéo "2 minutes de questions à... Emmanuel Macron" revenant sur les points clés de cette soirée.

Les rencontres « la politique en vérités » se poursuivront jusqu'à mi-avril, l'agenda étant en train de se constituer pour de prochaines rencontres avec les autres candidats sur le même principe que cette « première » avec Emmanuel Macron.

Photos

Lire :

- L'Adresse du protestantisme aux candidats à l’élection présidentielle (pdf)

Les « 95 thèses sociales » de la Fédération de l’Entraide protestante (FEP) (pdf)

Concept des rencontres « La politique en vérités »

La Fédération protestante de France, institution représentative du Protestantisme français, souhaite participer activement au débat républicain à l’occasion de l’élection présidentielle et y apporter sa contribution. Elle organise à la Maison du Protestantisme, une série de rencontres avec chacun des candidats qui acceptera l’invitation qui lui est faite.

Chaque rencontre sera un moment privilégié d’écoute et d’interpellation, en présence du candidat et des responsables nationaux du protestantisme français. Un document intitulé « Adresse aux candidats », élaboré par la Fédération protestante de France servira de base à cette discussion. Il porte sur les sujets suivants : la laïcité, la justice, l’écologie, l’exil et l’accueil des réfugiés, le handicap, la jeunesse, la corruption, l’égalité hommes-femmes, la Défense, l’économie sociale et solidaire. Les « 95 thèses sociales » publiées par la Fédération de l’Entraide protestante (FEP) seront également remises aux candidats reçus.

En partenariat avec l’hebdomadaire protestant Réforme qui s’en fera l’écho auprès de son lectorat, cette initiative veut marquer le grand intérêt que le protestantisme porte à la responsabilité citoyenne et au mandat confié au politique.

Chaque rencontre sera animée par le journaliste Frédérick Casadesus du journal Réforme  ; Quatre questions seront posées au candidat par des responsables d’Eglises ou d’association protestantes. François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France accueillera chaque candidat et apportera une conclusion à l’issu de la rencontre.

Rencontre privée, non ouverte à la presse, il est possible d’interviewer des responsables protestants en amont et après chaque rencontre.

Un communiqué de presse relatant la rencontre accompagné d’une vidéo sera transmis après chaque rencontre et publié sur le site de la fédération protestante de France.

 

Contact presse

Aude Millet-Lopez
Responsable du Service information-communication-documentation
Tel. 01 44 53 47 13 – Portable 06 73 39 55 98
Aude.millet-lopez@federationprotestante.org
www.facebook.com/FederationProtestante

www.protestants.org
www.protestants2017.org

www.reforme.net