09-01-18 10:54 Il y a: 282 days

Marion Muller-Colard nommée au Comité consultatif national d'éthique (CCNE)

Marion Muller-Colard, théologienne et auteure, a été nommée au Comité consultatif national d'éthique, en remplacement de Marianne Carbonnier-Burkard.


Marion Muller-Colard © C. de Torquat

De nouveaux états généraux de la bioéthique seront lancées le 18 janvier.  Ils représentent la première séquence de la révision de loi de bioéthique, préalable à l’examen du projet de loi par le Parlement à l’automne 2018.

Un des objectifs du Comité consultatif national d'éthique est de faire participer les citoyens à la réflexion éthique et leur permettre de comprendre les enjeux éthiques que soulèvent certaines avancées scientifiques dans le domaine des sciences de la vie et de la santé.

Il est composée d'un président et de 39 membres, dont cinq personnalités représentant les principales familles philosophiques et spirituelles, nommées par le président de la République.

Marion Muller-Colard a été nommée à ce comité en tant que protestante, mais les personnes nommées "n’ont pas de mission de représentation. Elles sont là à titre démocratique, pour étoffer le plus largement possible la diversité au sein du Comité. C’est prendre au sérieux ce défi de penser à plusieurs", indique Marion Muller-Colard dans un interview donnée à La Vie. "En tant que protestante, je veillerai à éviter toute posture et à participer au processus de la pensée collective, qui n’est pas une pensée unique mais un effort de penser dans la diversité".

Lire Bioéthique : “Chrétiens, soyons les gardiens de la vulnérabilité“ propos recueillis par Bénédicte Lutaud publié le 04/01/2018