27-02-20 17:02 Il y a: 30 days

Hommage de la FPF au pasteur Michel LEPLAY, mort le 26 février 2020

Le pasteur réformé Michel LEPLAY est mort le 26 février 2020 à l’âge de 92 ans.



La Fédération protestante de France tient à rendre hommage à ce pasteur exceptionnel dont le parcours aura marqué son Eglise et plus largement le protestantisme par la qualité des relations œcuméniques et des relations avec le judaïsme qu’il a entretenues et approfondies par ses recherches, ses rencontres, ses analyses et ses écrits. Il a reçu en 2017 le prix de l'Amitié judéo-chrétienne de France.

Témoin inlassable de l’évangile, c’est toujours avec bienveillance, optimisme et délicatesse que le pasteur Michel LEPLAY abordait les personnes et donnait son opinion. C’est ainsi que régulièrement il savait enrichir la FPF de son point de vue sur des émissions radio, des communications, des publications.

La Fédération protestante de France tient à lui témoigner sa reconnaissance et à s’associer par la prière à sa famille, ses proches et aux membres de son Eglise, l’Eglise protestante Unie de France.

Un culte sera célébré le samedi 14 mars à 14h au Temple du St-Esprit, 5 rue Roquépine, 75008 Paris

 

Eléments biographiques et bibliographiques :

Pilier de l’Eglise réformée de France, Michel LEPLAY est d’abord pasteur en paroisse à Cros-Monoblet puis à Amiens, il devient ensuite président du conseil régional d’Ile de France de l’ERF et président de la commission des ministères.

Il s’investit particulièrement dans les relations œcuméniques, se définissant comme un « catholique réformé », et soulignant la continuité entre protestantisme et catholicisme. Il collabore à partir des années 1970 à plusieurs mouvements œcuméniques, dont le Comité mixte de dialogue catholique/luthéro-réformé, qu'il préside aux côtés de Mgr Joseph Duval et de Mgr Jean Vilnet, avec qui il rédige deux documents : Consensus œcuménique et différence fondamentale (1987) et Choix éthiques et communion ecclésiale (1992). Il est membre du groupe des Dombes de 1965 aux années 2000 et écrit des chroniques dans La Croix

Il s'engage également dans l'association Amitié judéo-chrétienne de France, dont il est le vice-président de 1992 à 2005. Le dialogue judéo-chrétien demeure en effet à ses yeux « l'exigence centrale du mouvement œcuménique ».

Michel LEPLAY est directeur de 1991 à 1995 de l'hebdomadaire Réforme.

Il est l'auteur de plusieurs livres, notamment d’une biographie de Martin Luther et d’un essai sur Charles Péguy. D'autres ouvrages traitent du christianisme face à l'antisémitisme, des relations entre judaïsme et christianisme, et de l'histoire du protestantisme.

En 2017, il reçoit le prix de l'Amitié judéo-chrétienne de France.

Lire l'article de Réforme : Le pasteur Michel Leplay nous a quitté, portrait d’un pilier de l’Eglise réformée

 

Ouvrages

  • Foi et vie des protestants, Desclée de Brouwer, 1996
  • La religion se porte bien, Labor et Fides, 1996
  • Charles Péguy, Desclée de Brouwer, 1998
  • Martin Luther, Desclée de Brouwer, 1998
  • Le Protestantisme et le pape : quelques explications, Labor et Fides, 1999
  • La Racine qui te porte. L’histoire mouvementée de la lecture chrétienne de la Bible juive, éd. du Moulin, 1999
  • Le Protestantisme et Marie : une belle éclaircie, Labor et Fides, 200011
  • La Bible entre le culte et la culture. Vingt siècles de vitalité et de résistance, éd. du Moulin, 2002
  • Les Protestantismes, éditions Armand Colin, 2004
  • Les Églises protestantes et les Juifs face à l’antisémitisme au vingtième siècle, préface du pasteur Alain Massini, postface de Colette Kessler, éditions Olivétan, 2006
  • La Foi que j’aime le mieux : une histoire de la petite espérance, éd. Salvator, 2009

Textes de présentation et contributions

  • Martin Luther, Du fond de ma détresse : deux psaumes de pénitence, Desclée de Brouwer, 1998
  • Karl Barth, L'Église en péril, Desclée de Brouwer, 2000
  • Schalom Ben-Chorin, Marie : un regard juif sur la mère de Jésus, Desclée de Brouwer, 2001
  • Nathalie Nabert (dir.), Le Chant des profondeurs, Albin Michel, 2010
  • France Quéré, Présence d’une parole, éd. Olivétan, 2015