L'Assemblée générale de l'ONU instaure une "Décennie de la paix et de la non-violence"(20001-2010)

Auteur : MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA RECONCILIATION

 Le 10 novembre 1998, lors d'un vote historique, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé la première décennie du vingt et unième siècle : "Décennie pour une culture de paix et de non-violence pour les enfants du monde " (2001-2010).

Cinquante ans après l'assassinat de Gandhi et trente ans après celui de Martin Luther King, la demande d'instaurer une décennie pour une culture de paix et de non-violence figurait dans un appel aux Nations unies signé par tous les prix Nobel de la paix alors vivants, dont Aung San Suu Kyi, mère Teresa, Msr Desmond Tutu, le dalaï-lama et Nelson Mandela. Cet appel avait été lancé en 1997 à l'initiative des prix Nobel Mairead Corrigan-Maguire et Adolfo Perez Esquivel, et coordonné par Pierre Marchand, secrétaire général de l'association " Appel des prix Nobel de la paix "*.

Le texte voté invite chaque Etat membre à enseigner les principes de la non-violence " à tous les niveaux de la société, y compris dans chaque établissement d'enseignement". Elle demande aux organes de l'ONU, aux organisations non gouvernementales, aux institutions et groupes religieux, aux établissements d'enseignement, aux artistes et aux médias de soutenir activement ce projet pour le plus grand bien des enfants du monde. La proclamation a été votée après les interventions de vingt pays appelant à un avenir sans guerre.

Le Mouvement international de la réconciliation se réjouit de cette décision sans précédent et souhaite contribuer à faire de cette décennie un temps privilégié pour développer une véritable culture de paix et de non-violence. Il est temps de mettre en place un ambitieux programme d'éducation et de formation qui réponde aux immenses besoins de notre monde qui souffre chaque jour des conséquences de la guerre et de la violence. Le XXe siècle a été le siècle le plus violent de notre histoire. Il dépend de chacun de nous que le XXIe siècle soit celui de la non-violence.

*. Pierre Marchand est par ailleurs fondateur et directeur général de l'association " Partage " et représentant du Mouvement international de la réconciliation (MIR-IFOR) auprès de l'Unesco.

Mouvement international de la Réconciliation (MIR) 68, rue de Babylone, 75007 Paris. Tél./fax: 01 47 53 84 05. e-mail: mirfr@club-internet.fr

Source : REFORME;2802-03
Date de parution : 24 décembre 1998 - 6 janvier 1999