Louis XIV et les protestants

Après la mort de Henri IV, l'Edit de Nantes est de moins en moins bien appliqué. Louis XIII et surtout Louis XIV suppriment peu à peu les lieux de culte, les écoles, l'accès à certains métiers... Dans de nombreuses régions, des conversions sont obtenues en masse par la violence et les persécutions. En 1685, Louis XIV révoque l'Edit de Nantes par l'Edit de Fontainebleau : le culte est interdit, les temples détruits, les pasteurs ont 15 jours pour quitter le royaume. Ils seront désormais emprisonnés ou exécutés. On estime à plus de 200 000 le nombre des protestants qui choisissent l'exil, en Allemagne, en Suisse, en Angleterre...Ce mouvement est appelé le "Refuge".

Malgré les persécutions, certains semblent se soumettre mais entrent dans la clandestinité : lecture de la Bible en cachette, assemblées secrètes tenues "au désert".

Sous l'influence du prophétisme, les paysans cévenols prennent les armes en 1703 et tiendront tête aux troupes royales pendant deux ans. Le soulèvement camisard ainsi que les persécutions ont joué un rôle considérable dans la formation de l'identité protestante de la France dite "de l'intérieur (sans l'Alsace-Moselle).


©www.protestants.org

Pour aller plus loin :
Musée virtuel du protestantisme français
Camisards.net
Musée du désert
Huguenots de France et d'ailleurs