Philipp Spener

Philipp Jacob Spener est né à Ribeauvillé en Alsace en 1635. Après des études de philosophie et de théologie, il est appelé à un poste influent, la direction du corps pastoral de Francfort-sur-le Main. C'est là qu'il va contribuer au développement d'un mouvement de réveil du protestantisme allemand, qualifié de "piétisme".

Cherchant à renouveller la vie de l'Eglise, il fonde avec des amis un groupe d'édification, le Collegium pietatis. En 1675, il fait paraître un opuscule : Les Pia Desideria, ou désir sincère d'une amélioration de la vraie Eglise évangélique, dans lequel il met l'accent sur la piété personnelle et l'édification des croyants. Ceux-ci ne doivent pas être chrétiens seulement de nom, mais "naître de nouveau". Grâce à ce renouveau, l'Eglise va connaître sur terre un avenir meilleur, par l'évangélisation, la mission, la diaconie.

En 1686, Spener est nommé prédicateur à la cour du prince électeur de Saxe, à Dresde. Ses idées se répandent, grâce à ses disciples, et à la rédaction d'une volumineuse correspondance, les Theologische Bedenken. Il meurt à Berlin en 1705.

Pour aller plus loin :
Plaquette de l'exposition, Médiathèque protestante, mars 2005

©www.protestants.org