Jean-Frédéric Oberlin

Jean-Frédéric Oberlin est né en 1740 à Strasbourg dans une famille de neuf enfants. Son père, précepteur du collège protestant, insista sur une instruction à la fois intellectuelle et physique studieuse.
Il s'engage dans des études théologiques mais les postes pastoraux vacants sont alors rares et les candidats nombreux. Il se fit précepteur durant une époque, puis fut sollicité par le pasteur Stuber pour prendre sa succession dans une paroisse perdue du massif vosgien, ce qu'il accepte à la surprise générale.
Il y découvre des paroissiens très pauvres, un climat rude et une vie difficile. Il y oeuvrera durant cinquante-neuf ans, favorisant et développant la généroristé de ses paroissiens, les initiatives sociales et économiques. Pendant toute sa vie, Oberlin s'est battu contre l'analphabétisme, contre le découragement et contre la terre ingrate et le climat difficile. Grand pédagogue, il fut l'inventeur de l'école maternelle. Son oeuvre se répandit à travers le monde et il fut même sollicité dans une communauté de colons américains.

Le Musée Jean-Frédéric Oberlin a fait l'objet d'un programme de développement pour devenir un véritable lieu d'apprentissage où la pédagogie de J.F. Oberlin est mise en oeuvre.

Pour aller plus loin :
Video

Anne-Catherine Debs
©www.protestants.org