Martin Luther King

Fils de pasteur baptiste, Martin Luther King est né en 1929 à Atlanta. Cent ans après l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis, les dix états esclavagistes du sud appliquent toujours des lois ségrégationnistes qui séparent blancs et noirs dans les lieux publics. A 17 ans, il choisit de devenir ministre de l'Eglise baptiste. Il est ordonné et nommé vicaire. Licencié en sociologie à 19 ans, il prépare sa théologie au séminaire Crozer (Pennsylvanie), puis obtient une bourse pour étudier à l'université de Boston. Pasteur à Montgomery (Alabama), il est alerté en 1955 d'un incident dans un bus de la ville : une femme noire refuse de céder sa place à un blanc et est arrêtée par la police. Son combat pour la reconnaissance du peuple noir commence alors. Il organise alors des actions de résistance non violentes qui obtiendront de beaux succès à Montgomery, à Birmingham et à Selma. Le 28 août 1963, à Washington, une immense marche de la liberté rassemble 250 000 personnes dont 60 000 blancs. King y prononce son célèbre discours "j'ai un rêve" appelant à cesser la segregation et à la liberté et la fraternité des races. Il est alors célèbre et reconnu pour sa lutte pacifiste. Il obtient le prix nobel de la paix en 1964. Il sera assasiné en 1968. Son action est très largement inspirée par les enseignements de Ghandi, notamment lors de la campagne de Birmingham.

Anne-Catherine Debs
©www.protestants.org

Pour aller plus loin : 
Dossier : L’Histoire d’un mouvement et d’un homme dont notre présent a tant besoin

Vidéos : Dossier sur le site du Portail de la Solidarité internationale

 

Martin Luther King Jr NYWTS