Déclaration du Conseil de la Fédération protestante de France pour l’Année des migrations

20 février 2010

Les migrations ne sont pas l’affaire d’une année. Ce mouvement aussi ancien que l’humanité se trouve simplement amplifié dans une société mondialisée. Il est important de le prendre sereinement en compte.

La Fédération protestante de France y invite avec d’autant plus d’empressement que le protestantisme français a été profondément renouvelé depuis une vingtaine d’années par l’arrivée de protestants venus d’Asie, d’Europe de l’Est, d’Extrême-Orient, d’Afrique subsaharienne ou d’Amérique latine. Ces migrants sont à la fois une chance et un défi pour nos Églises. De même, dans le passé, les protestants français ont été accueillis dans de nombreux pays, quand on leur déniait le droit de vivre dans leur propre patrie.

Le message de la Bible insiste sur le respect, et même l’amour, dû à l’étranger.

La Fédération protestante de France entend donc encourager ses membres :

- à résister aux discours simplistes et égoïstes,
- à se mobiliser pour accueillir dignement les étrangers et favoriser leur intégration sociale,
- à établir des relations durables avec les communautés de chrétiens issus de l’immigration,
- et à militer pour faire prévaloir les droits des migrants.

Plusieurs événements seront organisés pour ponctuer cette année des migrations. Toutes ces propositions, ainsi que des ressources théologiques et sociologiques, des témoignages, des parcours bibliques, des propositions de prières et de célébrations, des partages, seront disponibles sur le site de protestants.org (http://2010anneedesmigrations.protestants.org).

La Fédération protestante de France se réjouit de collaborer avec les organisations catholique et orthodoxe, porteuses de la même volonté d’accueillir l’étranger, en fidélité avec le message de l'Evangile.