Dossier Politique et protestantisme

De quoi se mêlent les Eglises ?

15 juin 2006

N’est-ce pas à chaque chrétien, personnellement, de participer aux débats de société ? La laïcité n’impose-t-elle pas aux Eglises un devoir de réserve ? En prenant publiquement la parole ne favorisent-elles pas le communautarisme ? Les convictions chrétiennes ne doivent-elles pas rester du domaine privé ?… Que n’entend t’on pas sur ce sujet, jusqu’à l’affirmation péremptoire du « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » interprétée comme un devoir pour les croyants de se taire dès qu’il s’agit de la vie publique.

Le défi d’une parole publique.

Or, les chrétiens sont confrontés à un triple défi : Dire l’évangile ! Comme une parole qui s’impose à eux et qu’ils ne peuvent garder pour eux seuls, quand bien même elle serait en rupture avec la société. Participer à la construction d’une société plus juste et plus humaine, en partageant les richesses qu’ils puisent dans la Parole de Dieu. Prier avec intelligence pour ce monde qui est placé sous le regard de Dieu...

Par le pasteur Jean-Arnold de Clermont,
président de la Fédération protestante de France de 1999 au 30 juin 2007

Le dossier

► Voir aussi le document « Vérité - Solidarité - Exemplarité » (mars 2012)