Mario Holderbaum

Les Tziganes de la Mission évangélique Vie et Lumière sont heureux, ainsi que le décrit Mario Holderbaum, Secrétaire national de cette communauté chrétienne. 

Il est si fréquent d’entendre parler des gens du voyage associés à de vrais tourments sous les cieux républicains, qu’il est réjouissant et stimulant d’écouter ces récits qui jalonnent l’histoire de la Mission depuis sa création. Des récits qui étonnent autant qu’ils plaisent car ils semblent écrits par la grâce divine, ouvrant l’oreille à un monde enchanté. Mario Holderbaum atteste de leur vérité et témoigne qu’en effet Dieu est à l’œuvre dans la fécondité de la Mission tzigane. 

On suit le voyage et les grandes étapes d’une année entre formation biblique, évangélisation, conversions, vie sacramentelle, réunions de famille et grand rassemblement en louanges et musique. Quand un organisme est bien vivant, tout n’est pas rose pour autant. Et les difficultés que rencontre la Mission évangélique tzigane de France devraient interpeller tout citoyen.

14'

Florence Boreil

C’est un livre dérangeant et bouleversant que l’ACAT a publié en 2013 sur la demande d’asile.  Dérangeant car il disloque des préjugés  qui semblent vouloir s’ancrer dans l’inconscient collectif en France, et bouleversant  car il apporte des témoignages d’exilés qui demandent refuge à notre pays et racontent  ce qui les a poussés à tout quitter pour sauver leur vie, celle des leurs.  Le titre de ce livre, à lui seul, jette une lumière sur ces drames humains, « Je n’avais plus le choix, il fallait fuir ».  La forêt de lois enchevêtrées, qui répond à ces demandes d’espoir, a fini par bloquer ce que la convention de Genève en 1951 avait ouvert en droit d’asile.

A notre micro, Florence Boreil, responsable du programme Asile qui accueille à l’ACAT des demandeurs d’Asile.

 

Le rapport 2014 de l’ACAT, « Un Monde tortionnaire »,  sur l’état des pratiques tortionnaires dans le monde, paraît le 22 janvier 2014. www. Acatfrance.fr.

14'15

Katie Badie

Comment Noêl est-il tombé dans une ripaille de bon aloi et une débauche de cadeaux, si éloignées de l’évènement qui  bouleverse l’humanité depuis plus de 2000 ans ? Il y avait l’âne et le bœuf qui s’étaient invités à l’étable sans que les évangiles ne les mentionnent ; il est comme naturel aujourd’hui d’y ajouter les oies, dindes et autres volatiles !

Katie Badie, du service biblique de la FPF nous invite à revenir aux Ecritures qui méditent sur la venue de Jésus, non pas un dieu distant, mais le sauveur des hommes, non pas  dans les nuées, mais Dieu fait homme, habitant notre histoire.

12'34

Caroline Bretonès

C’est le deuxième entretien avec Caroline Bretonès sur Martin Luther à la faveur de la parution de « Martin Luther, Laisser Dieu être Dieu » aux éditions du Seuil, collection Sagesse.

Nous reprenons la vie de Luther au moment où, condamné, mis au ban de l’empire, elle est menacée. Depuis son repaire de la Wartbug, près d’Eisenach, il traduit le Nouveau Testament en allemand. C’est aux Ecritures, à leurs commentaires, qu’il consacrera toute sa vie, ainsi qu’au témoignage de sa découverte de la foi inaltérable en ce Dieu, tout amour venu aux hommes.

Cette expérience de foi et le rayonnement que Luther en a donné, est le sujet de cet entretien.

Liberté, paix intérieure, saveur de vivre, travail acharné, intimité avec son Seigneur, voici le nouveau Luther, non plus un moine angoissé et torturé mais un ardent pasteur. Une interpellation.

11'07

Caroline Bretonès

1. Le combat intérieur

Qui est cet homme, devenu si dangereux qu’il sera excommunié et mis au ban du très chrétien  Empire  romain germanique? Comment  un homme seul, un moine, a-t-il pu menacer  un Empire et l’Eglise occidentale ? Quelles idées circulaient en ce début de XVIe siècle en Europe pour permettre à celles de Luther  d’être entendues, lues, comprises par beaucoup ? De quelles mentalités religieuses  étaient imprégnée la chrétienté d’alors ? Quelle expérience spirituelle Luther a-t-il vécue pour gagner une liberté intérieure  telle, qu’il interpelle le pape en ses abus et assume de mettre en danger sa vie ? Quel amour de la parole de Dieu pour entreprendre le labeur d’une traduction des Ecritures en langue vernaculaire. 

Un petit recueil de textes du grand réformateur est paru cet automne, présentés et commentés par Caroline Bretonès. 

Dans ce premier entretien, Caroline Bretonès nous offre quelques clés de réponses à ces questions. Dans un second entretien, elle approfondira  ce qui animait Luther à partir de ses écrits.  

Caroline Baubérot-Bretonès, « Martin Luther,  Laisser Dieu être Dieu », Seuil, collection Sagesse, Voix spirituelles.                                                       

14'43

Coralie OMODEI

Pour un défi, c’est un défi ! Imaginez ! Combattre la corruption tous azimuts dans le monde : dans les Eglises (Ah bon ?), dans les entreprises, auprès des politiques ! Rien que Cela. !

En effet,  par ce vrai défi à relever, pour  mieux lutter contre la pauvreté, le mouvement « Défi Michée » passe par la case ‘Corruption’. Comment ? Jusqu’à la réunion du G20 à Brisbane en Australie en octobre 2014, il propose différentes actions que les protestants sont prioritairement invités à mener.

La campagne « Exposed », lancée en 2013, continue en 2014, étape par étape, à interpeller ceux qui pourraient fermer les yeux sur la corruption ou l’encourager à leur profit.  Libérer le monde de ce fléau en prenant conscience des conséquences dramatiques qu’il génère constitue l’objectif idéal que poursuit le « Défi Michée », à long terme. Convaincre et agir. Coralie OMODEI qui coordonne le projet pour la France nous explique tout ou presque.

Ecoutez et consultez

www.defimichee.org

www.exposed2013.fr

14'35

François Clavairoly et Claude Baty

Qu'est ce que la fédération protestante de France?

François Clavairoly (Président entrant de la FPF) et Claude Baty (Président sortant de la FPF) répondent aux questions de Claire Bernole et d'Antoine Nouis sur le plateau radio de Protestants en fête le samedi 28 septembre 2013.

 

16'22

Pierre-Olivier Monteil

Quelle belle occasion de mettre en lumière la densité, la largeur, la profondeur, l’étendue de la pensée de Ricoeur, que cet anniversaire de sa naissance ! Il faudra encore un long temps, de nombreux colloques, articles et livres pour faire le tour de ce trésor qu’il nous a légué. C’est avec audace que nous avons lancé un défi au philosophe Pierre-Olivier Monteil : présenter Ricoeur (1913-2005) en moins de 13 minutes ! Cet entretien ouvre la porte du domaine pour découvrir et donner envie d’aller plus loin, car ce temps a sans aucun doute besoin d’entendre une réflexion pour aujourd’hui ; c’est le cas du politique sur lequel Pierre-Olivier Monteil a particulièrement travaillé l’œuvre de Ricoeur. En des propos simples, il nous présente les lignes forces et donne envie d’aller plus loin.

Pour poursuivre la découverte :

. Pierre-Olivier Monteil, Ricoeur politique, éditions Presses universitaires de Rennes, 2013

. Paul Ricoeur, La Critique et la conviction, entretien avec François Azouvi et Marc de Launay, éditions Calmann-Lévy, 1997.

. 1 double DVD,  Paul Ricoeur, philosophe de tous les dialogues, Editions du Montparnasse, 2007.


Claude Baty

L’œcuménisme, l’Interreligieux, les relations au politique

Après avoir entendu le président Claude Baty esquisser un bilan de son mandat de président sur la vie interne de la Fédération pendant ces 6 dernières années, nous l’avons à nouveau écouté sur le bilan œcuménique et interreligieux de son mandat , les avancées et les difficultés , ainsi que sur les relations avec  le pouvoir politique ; tous ces domaines rencontrent un faisceau de situations  complexes, à l’image de notre société.  Claude Baty, 10e président de la FPF, quittera ce poste le 1er octobre 2013.

 

13'53

Claude Baty

Le pasteur Claude Baty a passé 6 ans à la tête de la Fédération protestante de France, comme président du conseil. A quelques mois du passage de relais à son successeur, le pasteur François Clavairoly, il revient sur les grandes étapes qui ont marqué son mandat.

14'24

Recherche