Gabrielle Cadier

La Fondation John Bost célèbre les 200 ans de la naissance du pasteur John Bost, son fondateur, et c’est une femme, son épouse, qui vient au grand jour raconter dans le menu du quotidien l’histoire de la création des asiles et le labeur considérable qu’elle y consacra conjointement à John Bost. Gabrielle Cadier, historienne, publie le journal d’Eugénie Meynardie-Ponterie, qu’elle annote et commente,  aux Editions Ampelos : « Journal d’Eugénie Bost, femme de tête, femme de cœur, femme de foi ». Sans elle, parlerait-on encore de John Bost ?

10’40