François Clavairoly

Il n’échappe à personne que nous sommes en campagne électorale depuis des mois et la situation que nous affrontons ne manque pas de rebondissements qui tiennent les esprits en éveil, en doute, en dialogue, en inquiétude quand ce n’est pas en un certain dégoût. Bref,  la politique nous interroge aujourd’hui dans notre capacité à penser notre société comme un bien commun à animer avec créativité et espérance. Dans cette situation bouleversée,  quel rapport la Fédération protestante de France entretient-elle avec le politique ? C’est la question à laquelle répond son président.