Otages français au Sahel – le soutien des protestants aux familles

Communiqué de la Fédération protestante de France – 5 septembre 2012

Depuis deux ans déjà, Thierry Dol, Marc Féret, Daniel Larribe et Pierre Legrand, enlevés le 16 septembre 2O1O à Arlit, sont toujours retenus en otage par Al-Qaïda, au Sahel.

Leurs familles, amis, collègues vivent chaque jour davantage les plus vives et les plus légitimes inquiétudes quant à leur sort. Jusqu’à présent, pour ne pas gêner les négociations en vue de la libération des otages, ils ont fait le choix d’une médiatisation mesurée. Cependant, une manifestation se tiendra à Meudon (ville de résidence de Thierry Dol) samedi 15 septembre 2012.

Françoise Larribe, l’épouse de Daniel, enlevée avec deux autres otages le 16 septembre 2010 et libérés tous trois cinq mois et demi plus tard, demande aujourd’hui le soutien des protestants (puisqu’elle est protestante).

Avec ses deux filles, elle a fait part au président de la Fédération protestante de France de son souhait de passer à une médiatisation plus significative et visible.

Ainsi, la Fédération protestante de France se fait chaque fois qu’elle le peut, porte-parole des questionnements et de l’inquiétude croissante des familles des otages auprès des institutions et des pouvoirs publics.

C’est aussi une présence visible et invisible, spirituelle et morale de la communauté protestante qui est attendue pour soutenir ceux qui attendent, et accompagner ceux qui sont retenus au loin.

La Fédération protestante de France appelle les protestants à une prière d’intercession lors des prochains cultes pour Daniel Larribe, Marc Féret, Thierry Dol et Pierre Legrand, et pour leurs familles respectives. [Voir le message adressé aux membres de la Fédération protestante de France sur www.protestants.org.]

Cet anniversaire des deux ans pour ces familles françaises rappelle encore que bien des otages sont retenus à travers le monde, pris au piège de conflits longs et aux issues incertaines.