<< retour accueil

 

 

 

 

 

Vous en avez entendu parler, mais savez-vous à quoi ces termes se rapportent?

 

Définitions

Les établissements pénitentiaires, ou prisons, comprennent :
- les maisons d'arrêt recevant les prévenus et les condamnés dont le reliquat de peine est inférieur ou égal à 1 an ;
- les centres de détention accueillant des condamnés qui sont considérés comme présentant les meilleures perspectives de réinsertion ;
- les maisons centrales recevant les condamnés les plus sensibles. Leur régime de détention est essentiellement axé sur la sécurité ;
- les centres pénitentiaires, établissements mixtes comportant à la fois un quartier « maison d'arrêt » et/ou un quartier « maison centrale » et/ou un quartier « centre de détention ». Ils reçoivent à la fois des prévenus et des condamnés à de courtes et longues peines ;
- les centres de semi-liberté autonomes recevant les condamnés admis au régime de semi-liberté, leur permettant d'exercer une activité : travailler, recevoir un enseignement ou une formation professionnelle, participer à la vie de leur famille ou subir un traitement médical. Les condamnés sont astreints à rejoindre l'établissement pénitentiaire dès la cessation de cette activité.

 

Un gardien, surveillant de prison ou pénitentiaire, historiquement un geôlier, en argot un maton, est une personne dont le métier est d'assurer le confinement et la sécurité des détenus d'une prison ou de tout autre centre de détention.

Le parloir est le lieu destiné à recevoir les visiteurs dans les lieux de détention afin qu'ils puissent communiquer avec leur proches ou clients (avocats)

Cantine : « boutique » de l’établissement où la personne détenue peut acheter divers objets ou denrées dans la limite de ses moyens. Il passe commande à l’aide d’un formulaire fourni par la direction et la somme relative à ses achats est déduite automatiquement de son pécule par la comptabilité de l’établissement. La personne détenue n’a pas d’argent à sa disposition. Tout passe par la trésorerie et ceci afin de limiter le racket.

<< retour accueil