Protester pour demain : les élections municipales et européennes 2014

Le 11 mars 2014 - Fédération protestante de France - Interpellation concernant les élections municipales et européennes

Texte introductif de François Clavairoly, président de la FPF, suivi de l’appel de l’UEPAL (Union des Eglises protestantes d’Alsace et de lorraine, membre de la FPF) auquel le conseil de la Fédération protestante de France a décidé de s’associer pleinement.

Texte en pdf

photo : ©Gérard Boniface

Que les protestants protestent !
Qu’ils attestent d’une parole d’accueil et non pas de rejet : rejet de la classe politique, de l’Europe, de l’étranger, de l’homosexuel, du tzigane, rejet de qui et quoi d’autre encore…
La foi est projet et non pas rejet.
Qu’ils protestent pour demain, de sorte que demain soit humain, si possible.
Le vote aux communales, notamment est fait pour cela.
Pour choisir ce qui nous est commun.
Non pour exclure et nous séparer les uns des autres, nous replier sur nous-mêmes ou nous rejeter mutuellement, mais pour tenir ensemble.
Différents mais ensemble, jusque et y compris au sein de l’Europe.
La Fédération protestante de France encourage chacune et chacun à exercer ses responsabilités de citoyen pour préparer l’avenir.

François Clavairoly,
président de la Fédération protestante de France

Le Conseil de la Fédération protestante de France
réuni les 7 et 8 mars 2014 a décidé de s’associer à l’appel
rédigé par l’UEPAL (Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Lorraine)
« pour ma commune je vote, appel à l’occasion des municipales de 2014 »

Des élections municipales vont avoir lieu prochainement. Nous rappelons qu’elles ne sont pas seulement l’occasion d’exprimer une opinion – ce que notre régime démocratique nous permet de faire quand nous le voulons. Elles sont surtout le moment solennel où nous élisons des personnes pour :
• exercer le pouvoir et gérer en notre nom
• décider de la manière de vivre ensemble dans la commune
Nous appelons à prendre cette responsabilité au sérieux. Notre conviction de protestants nous invite à reconnaître que c’est dans la cité que le présent et l’avenir se construisent avec, par et pour l’ensemble de ses habitants.

Voter, pour dire non à la peur
Notre monde, notre continent, notre pays, nos communes sont confrontés à des mutations profondes qui remettent en question beaucoup de certitudes et de repères. Cette situation est déstabilisante pour tous mais atteint particulièrement les plus vulnérables. Elle suscite des interrogations, des incertitudes et des peurs :
• peur d’un avenir opaque ou sans perspectives
• peur d’un possible déclassement pour soi ou les siens
• peur qui se transforme bien souvent en peur de l’autre, en rejet et en exclusion.
Ce n’est pas une nouveauté dans notre histoire.
Dans le passé, cela a entraîné des catastrophes.
Nous appelons à dépasser la peur.

Voter, pour dire non au repli
La rapidité et la violence de la mondialisation donnent à beaucoup l’impression que ceux qui exercent les pouvoirs publics sont impuissants face à des forces plus puissantes, anonymes et irresponsables.
Cela induit une désaffection des citoyens à l’égard du personnel politique et une tentation vers le repli.
• repli égoïste de ceux qui ne veulent rien lâcher de leurs avantages
• repli frileux de ceux qui essaient de se tirer d’affaire entre eux
• repli agressif de ceux qui cherchent à exclure plus vulnérables qu’eux
• repli identitaire de ceux qui s’enferment dans une communauté religieuse, ethnique ou culturelle développant une résistance rigide face à un environnement perçu comme hostile
• repli désespéré de ceux qui n’attendent plus rien de personne.

Voter, pour dire oui à l’intérêt général
Dans ce climat où la défense d’intérêts particuliers passe bien souvent avant l’exigence de l’intérêt général, voter ou briguer un mandat électoral, c’est s’engager et se mettre au service de la commune.
Car la commune est d’abord un espace à partager dans la connaissance et le respect de tous ses habitants.

Voter, pour dire oui au dialogue respectueux
Dans ce climat où le dialogue et le débat argumenté laissent la place à l’invective et à la petite phrase reproduites à l’infini sur les réseaux dits sociaux, se préparer aux élections c’est entrer dans une démarche d’écoute. Car la commune est un espace dans lequel la diversité reconnue permet le dialogue constructif.

En fidélité à l’Évangile de Jésus Christ, nous affirmons la priorité de l’humain
Nous refusons toute politique, tout programme, tout discours qui prônent l’exclusion, la stigmatisation, et cultivent le réflexe du bouc émissaire.
Nous affirmons qu’un projet de société qui prend en compte les aspirations et les besoins de tous est possible et nécessaire.
Si nous comprenons et partageons les inquiétudes, nous affirmons que la rencontre et le débat respectueux permettent de dépasser les peurs et les tentations d’exclure.
Nous invitons chacun(e) à la confiance, à l’espérance et à l’engagement pour un monde plus solidaire.

Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine
1 bis quai St Thomas BP 80022 67081 Strasbourg cedex
03 88 25 90 00 - contact@uepal.fr - www.uepal.fr