Du conflit à la communion : 5e centenaire de la Réforme, Protestants et Catholiques en dialogue

Paris, le 7 avril 2014

Communiqué

Dans la perspective du 500è anniversaire de la Réforme, qui sera célébré en 2017, la Commission internationale de dialogue luthéro-catholique a publié un document intitulé Du conflit à la communion. Son intention est d’inviter à une « commémoration commune de 2017 ».
Dans cette perspective, le document propose une relecture de la Réforme luthérienne et de ses conséquences, analyse quelques-uns de ses thèmes majeurs et les situe au regard d’enjeux contemporains : oecuménisme, mondialisation, sécularisation.

Le Conseil national de l’Eglise protestante unie de France salue dans ce document de circonstance un texte oecuménique pertinent et ambitieux. Un texte pertinent, car il invite à considérer cet anniversaire comme une occasion de témoignage. C’est bien la perspective dans laquelle se situe l’Eglise protestante unie, qui entend faire de cette échéance une fête de la proclamation de l’Evangile et non pas la célébration d’un homme, d’une époque ou d’une confession. Un texte ambitieux, car il appelle à aller plus loin dans la trajectoire oecuménique. Il est particulièrement heureux de lire que l’Eglise catholique considère Luther comme « témoin de l’Evangile ».

L’Eglise protestante unie de France est une communion luthérienne et réformée. Recevoir ce texte signifie donc, pour elle, l’accueillir dans un dialogue interne entre différentes traditions issues des Réformes du XVIè siècle. Elle est attachée à l’expression des diversités, lorsque celles-ci contribuent à enrichir le témoignage rendu à l’unique Evangile de Jésus-Christ. De ce point de vue, le document semble parfois tendre trop vers un idéal d’uniformité, qui réduirait les légitimes diversités spirituelles et théologiques à de simples malentendus historiques. Mais diversité n’est pas synonyme de division, ni discussion de querelle. Et, comme le montre le Nouveau Testament lui-même, le conflit des interprétations est heureux, lorsqu’il ne se satisfait pas de lui-même mais qu’il est le fruit d’un témoignage actif rendu au Christ. Ainsi, notamment avec le mouvement issu de la Concorde de Leuenberg dont elle est partie prenante depuis ses débuts, l’Eglise protestante unie de France valorise une démarche oecuménique de la diversité réconciliée. Elle encourage les Eglises locales à recevoir ce document, en en faisant une lecture partagée, bienveillante et critique, dans le cadre de leurs groupes oecuméniques.

Pasteur Laurent SCHLUMBERGER
Président du Conseil national de l’Eglise protestante unie de France

 

L’intégralité du document Du conflit à la communion est accessible, en anglais sur www.lutheranworld.org et www.vatican.va.
La revue Istina propose une traduction française dans son numéro 2013-3. Sur www.istina.eu
L’Eglise protestante unie de France (EPUdF) est membre de la Fédération protestante de France (FPF).

Eglise protestante unie
de France
47 Rue de Clichy
75311 Paris cedex 09
+33 (0)1 48 74 90 92
www.eglise-protestante-unie.fr

20140407-epudf.pdf