Mort du pasteur Charles Westphal

Le pasteur Charles WESTPHAL, ancien Président de la Fédération Protestante de France, vient de mourir le 11 janvier à MONTPELLIER après une brève maladie, au cours d'un séjour dans cette ville qui fut un des berceaux de sa famille. Né précisément à Montpellier, le 24 Novembre 1896, son grand-père avait été un des fondateurs de l'Eglise indépendante de l'Etat à Montpellier, et son père, Alfred WESTPHAL, trésorier général de la Ligue des Droits de l'Homme.

Après des études secondaires à l'Ecole Alsacienne puis au Lycée Henri IV, la première guerre survient alors qu'il anime un camp des Associations Chrétiennes d'Etudiants, un des premiers Mouvements chrétiens universels fondés par John MOTT, pionnier de l'oecuménisme.

A l'âge de 18 ans, il part comme engagé volontaire. Blessé grièvement deux fois, il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur et reçoit la Croix de Guerre avec plusieurs citations. Après la guerre, il entre à la Faculté de théologie protestante de Paris et poursuit ses études à New-York et à Edimbourg. Pasteur à Chatillon en Diois en 1923 après avoir épousé Denise LEENHARDT, il revient à Paris en 1928 comme Secrétaire général du Mouvement des Etudiants ; il est particulièrement apprécié pour la sérénité de ses vues spirituelles et pour sa sensibilité. C'est lui qui révèle aux étudiants l'oeuvre de Paul ClaudeL Attaché en 1936 à une paroisse parisienne, il demeure au service du monde étudiant où son ouverture pré-oecuménique est très remarquée. En 1939., il répond à l'appel de l'Eglise Réformée de GRENOBLE où en plus d'une formation permanente de laïcs qui marquera longtemps cette paroisse, il arrache nombre d'Israélites à la Gestapo et soutient effectivement les étudiants ralliés aux. maquis de la région.

En 1945, il est rappelé à Paris et exerce son ministère en l'Eglise Réformée du Saint-Esprit. Membre du Conseil national de l'Eglise Réformée de France, il est élu Président du Conseil Protestant de la Jeunesse. Son ami Pierre MAURY, avec lequel il diffusa en France la pensée de Karl BARTH, l'appelle pour lui succéder à la direction de la revue "Foi et Vie" (1945-1957). Il aimait de son vivant qu'on se rappelle a publication des "Cahiers spéciaux d'études juives"de Foi et Vie qui demeurent encore, après les Déclarations du Conseil Oecuménique et le Concile Vatican II, des documents prophétiques.

Artisan de nombreux pourparlers oecunéniques d'entre les deux guerres, Charles WESTPHAL participe à l'Assemblée constitutive du Conseil Oecuménique des Eglises à AMSTERDAM (1948) et est nommé membre du Comité Central du C.O.E. en 1956. Vice-président de la Fédération Protestante de France durant plusieurs années, il est élu Président en Janvier 1961, succédant au pasteur Marc BOEGNER. Réé1u à cette lourde charge en 1967 jusqu'à l'élection de M. Jean COURVOISIER en 1970, il occupa diverses présidences ou vice-présidences à l'ancienne Société des Missions Evangéliques de Paris, à la Cimade, etc..., et demeurait Président de la Commission des Eglises Evangéliques d'expression française à l'étranger.

Charles WESTPHAL était le père de six enfants, tous mariés, avait 22 petits enfants et un arrière petit fils.

Il était depuis 1970, Commandeur dans l'Ordre de la Légion d'Honneur.

Le protestantisme tout entier, ému par la perte d'un homme dont la qualité majeure était la bonté, adresse ici à sa famille ses messages de reconnaissance et de profonde affection. (BIP/SNOP n°41 - 12/01/1972)