En France, les Eglises "historiques" s'organisent

Geoffroy Goetz, nouveau président de la CPLR

Geoffroy Goetz, 57 ans, président du Conseil synodal de l’Église Protestante réformée d’Alsace et de Lorraine – EPRAL, a été élu président de la Communion protestante luthéro-réformée (CPLR) lors de l’assemblée générale qui s’est tenue à Strasbourg le 25 mai 2007. Il succède à François Clavairoly, pasteur de l’Eglise réformée de France de la paroisse du St Esprit (Paris 8e). L’élection à la tête de la CPLR d’un dirigeant de l’une des quatre Églises membres est un signe fort de l’engagement de ces Églises vers un approfondissement de la communion entre elles.

Contour de la CPLR

La CPLR* regroupe les quatre Églises luthériennes et réformées de France, celle qui bénéficient du statut local d’Alsace et de Moselle (l’Église Protestante de la Confession d’Augsbourg d’Alsace et de Lorraine - EPCAAL et l’Église Protestante réformée d’Alsace et de Lorraine - EPRAL) et celles du reste de la France, appelé aussi France de l’intérieur (Église réformée de France – ERF et Église évangélique luthérienne de France – EELF). L’EPCAAL et l’EPRAL sont unies au sein de l’union des Églises Protestantes d’Alsace et Lorraine (EPAL), l’ERF et l’EELF ont entamé un processus de rapprochement qui devrait aboutir à une forme d’unité à l’horizon 2013. Objectif : une meilleure visibilité dans le paysage religieux français, le protestantisme étant déjà très morcelé. 

Une communion plus forte entre Églises luthériennes et réformées

La CPLR a dégagé trois axes, trois « métiers prioritaires » pour concrétiser l’approfondissement de la communion dans les années à venir :
la formation : celle des pasteurs en travaillant à un meilleur équilibre entre les formations délivrées par l’Institut protestant de théologie IPT, à Paris et Montpellier, et l’Université Marc Bloch de Strasbourg ; celle des laïcs en étudiant la prise en charge commune de Théovie, outil de formation par l’Internet développé par l’Église réformée de France.
Actuellement, le site de formation catéchétique www.pointkt.org est emblématique du travail commun de la CPLR.
la représentation internationale : la CPLR se dote d’une commission théologique commune chargée de donner une « réponse commune et concertée » aux questions qui peuvent être posées par les grandes institutions ecclésiales internationales (Conseil œcuménique des Églises, par exemple). Les délégations internationales des quatre Églises seront également réparties au sein de la CPLR.
le rapprochement des Églises : la CPLR fera des propositions de thématiques communes pour les instances dirigeantes des quatre Églises : synodes de l’ERF, EPRAL et EELF et consistoire supérieur de l’EPCAAL. Ces thématiques seront également préparées par des commissions mixtes.

La CPLR continuera également son action œcuménique en développant les dialogues avec les Églises baptistes et anglicanes et en accompagnant les groupes de foyers mixtes (catholiques-protestants).

* On dit maintenant LA CPLR et non plus LE CPLR (le Conseil s’est transformé en la Communion)