Communiqué de la Fédération protestante de France

5 septembre 2014

Les protestants interpellent le gouvernement à propos de la situation d’urgence en Syrie et en Irak et proposent leur soutien dans l’accueil des réfugiés en France

Texte en pdf

Le pasteur François Clavairoly a rencontré aujourd’hui le premier ministre Manuel Valls

Le président de la Fédération protestante de France a été reçu ce jour par le premier ministre Manuel Valls.

Lors de cet entretien, le pasteur François Clavairoly a remis au Premier Ministre l’appel d’urgence du conseil suprême  de la communauté évangélique en Syrie et au Liban reçu cette semaine, faisant état de la situation dramatique pour les minorités chrétiennes et non chrétiennes d’Irak et de Syrie. François Clavairoly souhaitait alerter le Premier Ministre sur l’urgence de la mise en œuvre d’une action humanitaire significative de la France dans cette partie du monde.

François Clavairoly a insisté sur la nécessité du  développement de l’accueil des réfugiés en France et a confirmé la disponibilité du protestantisme français pour aider dans cette mission au travers des Eglises, œuvres et Mouvements membres de la FPF. 

Un rendez-vous avec le ministère des affaires étrangères est prévu sous peu avec les responsables religieux pour avancer dans ce sens a assuré Manuel Valls.

La Fédération protestante de France a également annoncé qu’un appel de solidarité serait organisé avec la fondation du protestantisme pour soutenir financièrement les actions et secourir les populations. (ajout : qui sera réalisé le 02/10/2015. Lien)

*Un appel d’urgence a été envoyé de la part du Conseil Suprême de la communauté évangélique en Syrie et au Liban, à toutes les Eglises et organisations évangéliques et protestantes du monde. Cet appel d’urgence rédigé le 29 août 2014 à Beyrouth au Liban à l’issue d’une réunion spécifique, est signé des dirigeants des Eglises et organisations Evangéliques protestantes membres du Conseil Suprême. Il fait le constat d’une situation dramatique qui se détériore en Irak en Syrie et au Liban, à l’égard des minorités chrétiennes et des majorités musulmanes modérées.  

L’annonce d’un « état d’urgence » est lancé pour que soit préservé ce qui reste de la présence chrétienne et non chrétienne modérée au Moyen Orient.

Un appel d’urgence est donc formulé à l’attention des Eglises, œuvres et Mouvements protestants du monde entier leur demandant d’agir pour :

- faire pression sur les gouvernements de nos pays afin qu’ils prennent conscience de la situation, qu’ils agissent pour stopper les exodes forcés des populations et qu’ils œuvrent à l’élaboration d’une stratégie de long terme pour mettre fin aux violences ;

- mener une réflexion pour maintenir une présence chrétienne et musulmane modérée au Moyen Orient au travers du renforcement des institutions sociales et éducatives, notamment pour que les populations déplacées de force puissent retourner dans leurs villes ;

- envoyer d’urgence une aide humanitaire pour les victimes des violences en cours.