Cette semaine nous prions pour:

La Commission œcuménique de la FPF

Élue par l'Assemblée générale de la Fédération Protestante, celle-ci :

  • accompagne le responsable du service des relations entre les Églises chrétiennes ;
  • suit le travail du CECEF ;
  • fait circuler l'information et étudie les différents dialogues (internes et externes à la FPF) ;
  • organise le Forum (rencontre semestrielle avec les régions, les œuvres et mouvements, et autres responsables œcuméniques) ;
  • travaille sur commande du conseil de la FPF.

Pour tout connaître des travaux de la commission et du service des relations, lisez le rapport présenté en 2017, à l'AG de la FPF.

Le Forum œcuménique de la FPF

Il rassemble deux fois par an les délégués des régions et des œuvres et mouvements. Il fait le point sur l'actualité œcuménique, traite des questions œcuméniques pratiques et travaille sur un point théologique particulier. Il rencontre régulièrement les délégués régionaux catholiques.

Changement de responsable au service des relations entre les Églises chrétiennes de la FPF

Jusqu'en décembre 2017, la pasteure Jane STRANZ fut responsable du service.
En juillet 2018, la pasteur Anne-Laure DANET (pasteur au temple de Paris-Plaisance) prendra le relais.

Le Service des relations entre les Églises chrétiennes de la FPF regroupe, depuis quelques années, le Service œcuménique et le Programme Mosaïc.
Le Service œcuménique appartenait à l'origine aux seules Églises luthériennes et réformées. Jusqu'à aujourd'hui, sa responsable a été invitée permanente du Conseil luthéro-réformé.
Le service est commun aux Églises de la FPF.
Il a une mission d'information, de documentation, de relation, de vulgarisation, de suivi des dialogues œcuméniques dans lesquels sont engagées les Églises de la FPF, chacune selon ses modalités propres.

Et de plus

La participation au Conseil des Églises Chrétiennes en France (CECEF) relève de la FPF. Le CECEF a pour but de porter une parole publique commune à l'ensemble des Églises sur des questions de société et d'actualité.

La commission de dialogue Orthodoxes/Protestants dépend de la FPF, les délégations y sont représentatives de la diversité protestante et de la diversité orthodoxe. Après 20 ans de travail théologique, il prépare une publication synthétique.

Des dialogues bilatéraux dépendent directement des Églises concernées. Le responsable FPF des relations œcuméniques y participe comme observateur ou comme secrétaire :

  • Le Comité mixte Catholique/Luthéro-Réformé qui travaille actuellement la question des mariages mixtes.
  • Le dialogue Église d'Angleterre/Luthéro-Réformé qui aboutit à l'accord de communion dit de Reuilly en 1999.
  • Le dialogue Baptiste/Catholique travaille actuellement des questions éthiques.

Le Conseil Permanent Luthéro-Réformé (CPLR) formalise la pleine communion des Luthériens et Réformés français dans l'esprit de la concorde dite de Leuenberg : pour l'unité de l'Église dans la pluralité de ses formes, il suffit d'un accord unanime dans la prédication de l'Évangile et l'administration des sacrements conformément à la Parole de Dieu.
Plusieurs éléments concrétisent cette communion : des services communs (catéchèse, formation des ministres, missions), des délégations et commissions communes, l'échange de ministres et de travaux théologiques.
Le CPLR approfondit le dialogue théologique avec d'autres Églises.
En tant que tel, il n'est pas membre de la FPF bien que les 4 Églises qui le constituent le soient.

Le langage convenu au sein de la FPF parlera de comité mixte pour le bilatéral, de commission de dialogue pour le multilatéral, de groupe de travail pour des missions limitées.

De manière générale :

  • les dialogues bilatéraux appartiennent à chaque Église. Ils sont plus théologiques et plus ciblés en fonction des Églises et du degré d'approfondissement de leur communion ;
  • les dialogues multilatéraux sont gérés par la FPF. Ils sont d'avantage de l'ordre du lien, du témoignage public, de l'engagement social et de la prière ;
  • l'aspect théologique est difficilement réparti entre ces deux types. La bonne articulation se cherche sans cesse ;
  • le responsable des relations œcuméniques suit l'ensemble des dialogues.

Les partenaires

  • Le Conseil Pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens
  • Le secrétariat orthodoxe pour l’Unité des Chrétiens

A lire également