Cette semaine nous prions pour:

Dialogue luthéro-réformé/catholique

• Le CDROM des « Accords et dialogues œcuméniques » (bilatéraux, multilatéraux, européens et internationaux) par André BIRMELÉ et Jacques TERME

• Le double N°2-3/2007 de Reformed World (Alliance Réformée mondiale) publie le résultat des derniers dialogues catholiques-réformés : "l'Eglise comme communauté de témoignage du Royaume de Dieu" (en anglais). Il détaille la notion de Royaume de Dieu dans les Ecriture et la Tradition, offre des témoignages concrets, aide au "discernement de la volonté de Dieu dans le service du royaume", analyse le lien royaume de Dieu/Eglise et les implications concrètes dans le dialogue, la réconciliation et la guérison des mémoires. Traduction française disponible au service oecuménique de la FPF ou au Service d'information du Conseil Pontifical N°125, 2007/III. Via della Conciliazione, 5 - 00193 Rome.

« Pour la communion des Eglises : L’apport du Groupe des Dombes 1937-1987 », Paris, Le Centurion, 1988
Les fondamentaux de l’œcuménisme catholique-protestant 

• « Commission luthérienne-catholique pour l’unité », Cassano delle Murge (Bari), 22-30 septembre 2005, un article dans Conseil Pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens (Cité du Vatican) : service d’information n°199(2005/III) (2 pages, PDF)

La doctrine de la Justification - Déclaration commune internationale Catholique/Luthérienne (cerf, Bayard-Centurion, Labor et fides 1999, 100 pages) 
Adoptée par la Fédération Luthérienne Mondiale après ratification des Eglises membres, et par l'Eglise Catholique, cet accord est l'aboutissement de nombreux dialogues depuis 1972. La désormais célèbre déclaration est un consensus différencié. Elle lève l'hypothèque des condamnations passées et ouvre de nouveaux champs de travail : il s'agit tirer les conséquences, notamment ecclésiologiques, d'un tel accord. Utilement complété par un texte Réformé-Catholique de 1990 qui va dans le même sens. Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification de la Fédération Luthérienne Mondiale et de l’Eglise catholique , 20 pages

• Dialogues Eglise catholique/Alliance réformée Mondiale (anglais)

Nouvelle Contribution au débat d’André Birmelé sur la justification et les sacrements
Le n° 2005/3 de Positions luthériennes livre un article d’A. Birmelé sur « Un pas décisif pour surmonter la division des Eglises : la déclaration sur la justification et le problème des sacrements » - particulièrement clarifiant sur les enjeux et les approfondissements encore nécessaires. 

Comité mixte

- Déclaration commune sur le baptême
Texte adopté par le Comité mixte catholique-protestant

- Accord doctrinal sur le mariage
Texte adopté par le Comité mixte catholique-protestant 

- Eglises et laïcité en France (Cerf, 1998, 55 pages) 
Fruit du travail du Comité Mixte catholique-protestant. Protestants et catholiques confrontent ici leurs positions sur la laïcité, la situent dans une réflexion théologique et proposent des éléments déontologiques. Un regard historique s’imposait, d’où il ressort que l’on est passé d’une situation très conflictuelle à la possibilité d’une collaboration constructive. 

- Choix éthiques et communion ecclésiale (Cerf, 1992, 100 pages)
Fruit du travail du comité mixte Catholique/Luthéro-Réformé français. A partir du point de départ de la Croix/résurrection, le document évalue convergences et divergences. En annexe : un document " Catholiques et protestants face à la morale dans une société laïque ". 

- Consensus œcuménique et différence fondamentale (Le Centurion, 1987, 90 pages) 
Fruit du travail du Comité mixte catholique-protestant. Ce travail aborde de front un point qui commande beaucoup des difficultés entre catholiques et protestants : le rôle et la place que les uns et les autres donnent à l’Eglise dans l’accueil du salut que Dieu offre à tout homme. Il s’agit maintenant que la différence perçue comme séparatrice devienne une différence compatible avec l’unité. 

Position luthérienne n°4 - octobre 2000 sur la Doctrine de la justification
Reproduction des conférences du Centre Oecuménique International de Strasbourg sur la Déclaration commune sur la Justification.
- La réponse du concile de trente, par Otto-Hermann Pesch
- L'origine de la controverse : Luther et le moyen âge, par Théodor Dieter
- La doctrine de la grâce chez Thomas d'Aquin, par Otto-Hermann Pesch
- La signification de la doctrine de la justification pour l'ensemble de la doctrine chrétienne, par Théodor Dieter
- Relations justification - ecclesiologie, par Ola Tjorhom.
In Positions luthériennes, 16 rue Chauchat, 75009 Paris  

Pierre Buhler, Les protestants contre les indulgences, pour un jubilé de la justification par la foi, Labor et Fides, 2000, 158 pages
L'humour dit parfois la vérité d'une position avec beaucoup subtilité. C'est le cas de ce petit livre assez représentatif du protestantisme.  

Michel Leplay, Les protestants et le pape, Labor et Fides, 124 pages, 1999 / Michel Leplay, Les protestants et Marie, Labor et Fides, 120 pages, 2000
Avec le mot juste et l'expression littéraire, M.Leplay aborde deux sujets qui fâchent : Marie et la Pape. Chacun reçoit l'interpellation qui lui revient.

La doctrine de la Justification - Déclaration commune internationale Catholique/Luthérienne (cerf, Bayard-Centurion, Labor et fides 1999, 100 pages)
Adoptée par la Fédération Luthérienne Mondiale après ratification des Eglises membres, et par l'Eglise Catholique, cet accord est l'aboutissement de nombreux dialogues depuis 1972. La désormais célèbre déclaration est un consensus différencié. Elle lève l'hypothèque des condamnations passées et ouvre de nouveaux champs de travail : il s'agit tirer les conséquences, notamment ecclésiologiques, d'un tel accord. Utilement complété par un texte Réformé-Catholique de 1990 qui va dans le même sens.  

 

 

 

 

Groupe des Dombes

« Pour la communion des Eglises : L’apport du Groupe des Dombes 1937-1987 », Paris, Le Centurion, 1988, les fondamentaux de l’œcuménisme catholique-protestant

A l’occasion de son cinquantième anniversaire, le Groupe des Dombes réunit l’ensemble de sa production œcuménique : les thèses à usage interne rédigées de 1956 à 1970, les cinq documents publiés de 1972 à 1986. Il offre ainsi le fruit de son travail de recherche et de conversation entre catholiques et protestants de langue française.

L’unique passion du Groupe des Dombes est la communion des Eglises. Dans la poursuite de cet objectif qui est la volonté du Seigneur pour son peuple, ce recueil de textes marque une étape. Il annonce de nouvelles avancées. Quand le Seigneur voudra et comme Il le voudra.

Les thèses (1956-1970) :
1956 L’état de péché originel

1957 La médiation du Christ et le ministère de l’Eglise

1958 L’Eglise, Corps du Christ

1959 L’autorité pastorale dans l’Eglise

1960 L’apostolicité de l’Eglise

1961 Sacerdoce et ministère de l’Eglise

1962 L’acte sacerdotal du Christ dans l’activité sacerdotale de l’Eglise

1965 La doctrine du Saint Esprit

1967 L’ « Intercommunion»

1968 La succession apostolique

1969 Eglise et Esprit Saint

1970 L’Eglise communion des saints

Les documents (1971-1985) :
1971 Vers une même foi eucharistique Doc cath 1972, p 334-337.

1972 Pour une réconciliation des ministères Doc cath 1973, p 132-137.

1976 Le ministère épiscopal Doc cath 1977, p 10-18.

1979 L’Esprit Saint, l’Eglise et les sacrements Doc cath 1980, p 421-436.

1985 Le ministère de communion dans l’Eglise universelle Doc cath 1986 pp 1122-1142.

- Pour la conversion des Eglises. Identité et changement dans la dynamique de communion. Doc cath 1991, p 733-753 et 781-789 ; et Paris, Le Centurion, 1991.

- Marie dans le dessein de Dieu et la Communion des saints. Dans l’histoire et l’Ecriture. Controverse et conversion. Doc cath 1997, pp 721-749 et 1998 pp 719-745 ; et Paris, Bayart Editions et Le Centurion, 1999.

- Un seul Maître. L’autorité doctrinale dans l’Eglise. Paris, Bayard éditions, 2005