République démocratique du Congo – La Fédération protestante de France inquiète du sort des populations dans l’Est du pays

Communiqué de la Fédération protestante de France – 13 octobre 2012

Au moment où le président de la République française participe au sommet de la francophonie en République démocratique du Congo (RDC), le Conseil de la Fédération protestante de France espère que les nouvelles relations que la France veut instaurer avec les pays africains contribueront au respect des droits de l’homme en Afrique. Il redit sa préoccupation sur le sort des populations dans l’Est de la RDC.

La FPF, en lien avec l’Eglise du Christ au Congo (ECC), a reçu tout récemment encore des informations faisant état d’une situation générale toujours aussi dramatique et de l’isolement des populations dans le Nord et Sud Kivu.
Le pasteur Nyamuke, premier vice-président de l’ECC, en visite dans la région de Goma, a décrit des villages abandonnés, des milliers de personnes ayant trouvé refuge dans divers camps. Les populations subissent exactions et pillages de la part des factions de rebelles. Même les lieux de culte seraient confisqués par ces groupes armés.

Le Conseil de la Fédération protestante de France invite ses Églises membres à intercéder pour la paix au Nord et au Sud Kivu, rappelant la précarité et l’insécurité dans lesquelles vivent les populations locales.