L'aumônerie hospitalière au cœur des transformations

 

 

 

 

 

 

13e Consultation du Réseau Européen de l’Aumônerie Hospitalière
Salzburg – 28 mai-1er juin 2014

Déclaration finale :

Texte en pdf

Introduction :

L’objectif de cette déclaration est de :

- Stimuler discussions et débats  au sein de la communauté de l’aumônerie hospitalière Européenne.

- Aider tant les responsables d’établissements sanitaires et médico-sociaux que les responsables des communautés  religieuses à mieux comprendre le rôle et la vision des aumôniers hospitaliers.

- Informer les personnels dans le monde de la santé de l’amplitude du champ d’action de l’aumônerie ainsi que de ses différentes tendances à travers l’Europe.

Le contexte :

Aujourd’hui les aumôniers hospitaliers œuvrent dans une période de transition où le monde de la santé subit des transformations importantes partout à travers le monde. Ces changements offrent aux aumôniers des occasions favorables de contribuer activement et de manière innovante au développement de la dimension humaine des systèmes de santé, en fournissant un accompagnement spirituel basé sur les pratiques les meilleures.

Les soins spirituels basés sur les pratiques les meilleures

Face à une telle transformation, les aumôniers se doivent d’être enracinés dans leur foi d’origine avec les croyances et les valeurs qui en sont issues. Ils se doivent de fonder leur pratique à partir de ces convictions. Ils se doivent de réactualiser leurs compétences de façon continue. Leur pratique se doit d’être ancrée dans une réflexion théologique et spirituelle qui tient compte du contexte social et culturel. Une telle sensibilité permet aux aumôniers de travailler de façon respectueuse avec des personnes d’autres appartenances religieuses ou ayant d’autres convictions que les leurs.

Les aumôniers hospitaliers sont des spécialistes. Ils accompagnent la dimension spirituelle des patients, des personnels hospitaliers ou de toute autre personne en lien avec ce milieu, en conservant toujours une vision holistique de la personne. 

C’est à partir des valeurs essentielles communes à toute religion, telles que l’amour, la compassion et la justice, que les aumôniers hospitaliers collaborent avec les professionnels de santé pour créer au sein de la communauté hospitalière un contexte porteur de sens éthique. 

La recherche : une priorité

Si la question de l’évaluation de la pratique d’accompagnement spirituel est complexe, il est important de mettre en place des études permettant l’amélioration de la qualité de cet accompagnement. C’est pourquoi la communauté européenne de l’aumônerie hospitalière promeut activement la recherche comme partie intégrante de l’activité de l’aumônerie. Cette recherche se doit de  mesurer « l’impact » (impact défini par le patient) plutôt que les « processus ». Tous les  aumôniers se doivent de développer leur pratique à la lumière de la recherche en cours.

Aujourd’hui, la recherche constitue un aspect essentiel du monde de la santé. Les accompagnements ou « soins spirituels » effectués par les aumôniers doivent également être nourris par une recherche basée sur la pratique. Les aumôniers sont les mieux placés pour mener des études basées sur la recherche narrative, car écouter et interpréter des récits de vie constituent le cœur de leur travail. Ils peuvent alors développer des recherches pertinentes en lien avec d’autres disciplines du monde de la santé.

La publication des résultats permettra d’informer les professionnels de santé et les communautés religieuses du rôle et de l’importance de l’aumônerie hospitalière et permettra d’en promouvoir le service.

Un appel à l’action

Afin de pouvoir offrir les meilleurs soins spirituels possibles, nous lançons un appel :

- A tous les aumôniers afin qu’ils se tiennent informés des recherches en cours, et qu’ils développent une pratique en conséquence. Certains aumôniers sont appelés à élaborer un calendrier de travail pour assurer une recherche de haute qualité au cœur de l’activité de l’aumônerie afin d’en mesurer l’impact sur les services dans lesquels ils travaillent.

- Aux professionnels de santé afin qu’ils demandent aux aumôniers de développer une pratique basée sur la recherche en cours et qu’ils les  encouragent à s’engager dans la recherche.

- Aux communautés religieuses afin qu’elles promeuvent des modèles d’aumônerie basés sur la recherche.

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction :

Pasteur Anne Miller, aumônier protestant au CHU de Bordeaux et déléguée par la Fédération protestante de France auprès du Réseau européen ;

Mme Jeanne Mombelli, responsable diocésaine des aumôneries hospitalières catholiques de Montpellier (elle a accompagné l’aumônier national catholique à cette Consultation).