Fédération Protestante de France » Fédération Protestante de France » Adresse du CECEF concernant la situation au haut-karabakh

Adresse du CECEF concernant la situation au haut-karabakh

Le
Conseil des Églises Chrétiennes en France
(CÉCEF) est très préoccupé par la situation dans la région d’origine arménienne d’Artsakh/Nagorno-Karabakh et communique une Adresse œcuménique à l’attention de la ministre des Affaires étrangères :
Adresse œcuménique
A Paris, le 10 janvier 2023
Madame la ministre des Affaires étrangères,
Le CÉCEF est très préoccupé par la situation dans la région d’origine arménienne d’Artsakh/Nagorno-Karabakh.
Il soutient l’appel des représentants des Églises arméniennes en France.
Avec la
Conférence des Églises européennes
et le
Conseil œcuménique des Églises
, il dénonce le blocus par l’Azerbaïdjan de cette région, comme une violation de l’accord tripartite qui a mis fin à la guerre de six semaines de 2020, du droit international humanitaire et des droits de l’homme, et des principes moraux les plus fondamentaux. En bloquant le corridor humanitaire de Lachin et en interrompant temporairement l’approvisionnement en gaz de la région au début de l’hiver, l’Azerbaïdjan crée délibérément une situation d’urgence humanitaire pour les 120 000 résidents arméniens [chrétiens] de l’Artsakh/Nagorno-Karabakh, cherchant à forcer l’Arménie à accepter un règlement aux conditions de l’Azerbaïdjan et à terroriser les Arméniens de souche pour qu’ils abandonnent leur ancienne patrie.
L’Azerbaïdjan adopte ainsi un comportement qui va à l’encontre de toute prétention de bonne volonté et de responsabilité humanitaire de sa part. L’augmentation des attaques azerbaïdjanaises sur le territoire arménien souverain a incité le Conseil de sécurité des Nations unies à convoquer une réunion d’urgence le 15 septembre 2022. Des preuves croissantes de violations flagrantes des droits de l’homme contre les Arméniens par les forces militaires et de sécurité azerbaïdjanaises ont contraint Human Rights Watch à accuser Bakou de crimes de guerre. La responsabilité de ces crimes et violations n’a pas été recherchée. En outre, des centaines d’Arméniens de souche sont toujours détenus illégalement par l’Azerbaïdjan, en violation de la Convention de Genève relative au traitement des prisonniers de guerre, et le patrimoine religieux et culturel arménien dans la région reste largement non surveillé, non protégé et en danger.
Dans ces circonstances, les craintes des Arméniens d’un nouveau génocide à leur encontre ne peuvent être écartées, et le blocus de l’Artsakh/Nagorno-Karabakh est un contexte dans lequel ces craintes sont fortement et naturellement exacerbées.
Nous vous écrivons donc pour vous demander instamment de prendre toutes les initiatives diplomatiques possibles pour faire en sorte que l’Azerbaïdjan rouvre le corridor de Lachin et fournisse les garanties appropriées pour qu’il reste ouvert.
Nous attendons avec impatience votre réponse, et votre action rapide pour répondre à ces préoccupations humanitaires urgentes.
Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments distingués,
Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort
, Co-président du CÉCEF,
Conférence des Évêques de France
Le Pasteur Christian Krieger
, Co-président du CÉCEF,
Fédération protestante de France
Le Métropolite Dimitrios
, Co-président du CÉCEF,
Assemblée des évêques orthodoxes de France
🗎 Téléchargez l’Adresse ci-dessous.

Restons en contact !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez les actualités des membres , Églises, Associations et communautés de la Fédération Protestante de France.

Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn
Email
Fédération Protestante de France

Nos actualités

Bannière du Mois de la Bible

Le Mois de la Bible 2024 sera sport !

Alors que la France s’apprête à recevoir les Jeux de Paris cet été, l’Alliance Biblique Française (ABF) s’empare également du sujet du sport pour son