Fédération Protestante de France » Fonctionnement de l’aumônerie aux armées

Fonctionnement de l’aumônerie aux armées


Les aumôniers militaires relèvent du chef d’état-major des armées pour leur emploi et de la direction centrale du service du commissariat aux armées pour leur administration et leur gestion.

L’aumônier militaire en chef, dont la désignation est proposée par la commission d’accompagnement de l’Aumônerie Protestante aux Armées, est nommé sur décision du ministre des Armées et placé auprès du chef d’état-major des armées.

Il est assisté dans son travail par des aumôniers militaires en chef adjoints, placés auprès des différents chefs d’état-major (armée de Terre, armée de l’Air et de l’Espace, Marine nationale) ou du Directeur général de la Gendarmerie nationale. Ces aumôniers en chef adjoints coordonnent l’activité des aumôniers militaires protestants au sein de ces armées ou de la Gendarmerie nationale.

Enfin, six aumôniers militaires de zones de défense sont chargés, dans les limites géographiques de leur zone de défense et de sécurité, du suivi des activités des aumôniers protestants au sein des organismes des armées et formations rattachées. Ils sont affectés à : Paris, Metz, Lyon, Marseille, Bordeaux et Rennes.

Aumônier en chef du culte protestant

E WAECHTER credit CIRIC-C SIMON

Étienne WAECHTER - Aumônier en chef

crédit photo CIRIC-C SIMON –

Né le 08 septembre 1965, il parcourt un cursus d’étude classique et commence sa vie professionnelle dans le cadre hospitalier. Il se forme ensuite en théologie pour débuter alors un ministère pastoral en paroisse en 1994.

Il exerce ainsi ses fonctions pastorales sur plusieurs postes : Valence [26], Annemasse [74] et Castres [81] tout en ayant par ailleurs des responsabilités régionales, nationales et internationales.

Pendant les années comme pasteur dans le Tarn, en parallèle de la paroisse et pendant plus de 4 ans, il est actif comme aumônier dans la réserve citoyenne puis dans la réserve opérationnelle auprès du 8° Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine de Castres.

Il devient en juillet 2011, aumônier militaire d’active, prenant ses fonctions auprès de la Base de Défense de Brest-Lorient. Il y dessert l’ensemble des unités à dominante Marine Nationale, ainsi que les unités de gendarmerie et l’École de Gendarmerie de Châteaulin.

Il prend d’emblée des responsabilités dans l’organisation du Rassemblement International Militaire Protestant (RIMP) qui a lieu chaque année dans les Cévennes.

En septembre 2014, il est nommé au poste d’aumônier régional – Aumônier de la Zone de défense Ouest et prend des responsabilités en contexte interarmées.

Enfin, le 1er septembre 2017, sur proposition de la Fédération Protestante de France, il est nommé par la ministre des Armées au poste d’Aumônier en chef du culte protestant. Responsable de l’Aumônerie Protestante aux Armées, il entretient des contacts au plus haut niveau, veillant, auprès du commandement militaire, aux intérêts de l’aumônerie en matière de missions et de moyens. Il coordonne l’activité de 70 aumôniers d’active et de réserve et entretient des relations de coopération avec les aumôneries militaires des autres cultes, tant au niveau national qu’international.

A l’écoute des mouvements de la société et des armées, il entretient aussi un réseau de relations dans les milieux concernés par les questions de défense, organisant ainsi, au sein de l’aumônerie, des réflexions sur diverses thématiques en lien avec le service d’aumônerie.

Il assure enfin la représentation des questions militaires et de défense au sein du protestantisme français.

Au cours de ces années de service comme aumônier militaire, il a eu l’occasion de connaître plusieurs missions à l’étranger :

– Kosovo en 2009 (visite pastorale auprès du 8°RPIMa)

– Tchad / Opération Epervier (octobre 2011 à février 2012)

– Mali / Opération Serval (mai à août 2013)

– RCA / Opération Sangaris (juillet à novembre 2015)

– Liban / Opération Daman (septembre 2016 à janvier 2017)

… mais aussi d’embarquer depuis juillet 2011 à bord de plusieurs bâtiments de la Marine Nationale (Lynx, Jaguar, Eridan, Latouche-Tréville, Somme, SNLE, FREMM…), et d’accompagner depuis 2017 le ministère des aumôniers en divers lieux en outremer ou à l’étranger (Nouvelle Calédonie, La-Réunion, Djibouti, Guyane-Antilles et Polynésie).

L’aumônier en chef Etienne WAECHTER est titulaire :

– de la Croix du Combattant

– de la médaille Outre-Mer, agrafes “Tchad”, “Sahel” et “RCA”

– de la médaille de la Défense Nationale, échelon or, agrafe “Service du Commissariat des Armées”

– de la médaille des Services Militaires Volontaire, échelon bronze

– du Titre de Reconnaissance de la Nation, agrafe “Opérations Extérieures”

– de la médaille de l’ONU

– de la médaille de l’Ordre National de la Reconnaissance Centrafricaine, grade de Chevalier