Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Relations avec les Eglises Chrétiennes

Le service

L'équipe

Depuis 2018, la pasteure Anne-Laure DANET est responsable du Service des relations avec les Églises chrétiennes (SREC) de la FPF.

"L'œcuménisme n'est pas une option mais la mise en œuvre de la nécessité centrale révélée en Jésus-Christ : la réconciliation avec Dieu, les autres et soi-même".

Il a une mission d'information, de documentation, de relation, de vulgarisation, de suivi des dialogues œcuméniques dans lesquels sont engagées les Églises de la FPF, chacune selon ses modalités propres.

Rendre toujours plus visible cette unité en osant la rencontre et le dialogue avec des frères et sœurs en Christ différents ;

Se former pour comprendre et s'enrichir mutuellement.

Le service est commun aux Églises de la FPF.

La commission

Composition

Présidente : Mireille Boissonnat (UEEL)

Représentante du conseil de la FPF : Marie-Christine Michau (EPUdF)

Membres de la commission :  Pierre Blanzat (EPUdF), Mino Randriamanan-tena (EPUdF), Valérie Duval-Poujol (FEEBF), Sylvia Epifanic (UAPM), Jehan Claude Hutchen (UEPAL), Daniel Lucero (UEPFF), Bernard Sauvagnat (UFA), Pierre Vercier (UNEPREF), sœur Marie-Liesse (diaconesses de Reuilly), major Bernard Fournel (Armée du Salut)

Membres de droit : François Clavairoly (Président de la FPF), Georges Michel (Secrétaire Général de la FPF)

Élue par l'Assemblée générale de la Fédération Protestante, celle-ci :

  • accompagne le responsable du Service des Relations avec les Églises Chrétiennes 
  • suit le travail du CECEF 
  • fait circuler l'information et étudie les différents dialogues (internes et externes à la FPF) 
  • organise des rencontre avec les régions, les œuvres et mouvements au sein du protestantisme ainsi que le Forum national des délégués à l'œcuménisme 
  • travaille sur commande du conseil de la FPF

Pour tout connaître des travaux de la commission et du service des relations, lisez le rapport présenté en 2020, à l'AG de la FPF.

Les collaborations

Les rencontres œcuméniques

Des rencontres régulières sont organisées dans les régions rassemblant des représentants des différentes confessions chrétiennes. Les délégués des régions et des œuvres et mouvements font le point sur l'actualité, traitent les questions œcuméniques pratiques et travaillent sur un point théologique particulier.
Un forum national est organisé tous les trois ans.
Les délégués protestants des régions, oeuvres et mouvements se rencontrent deux fois par ans.

Le Conseil des Églises Chrétiennes en France (CECEF)

La participation des protestants au Conseil des Églises Chrétiennes en France (CECEF) relève de la FPF. Le CECEF a pour but de porter une parole publique commune à l'ensemble des Églises sur des questions de société et d'actualité, de favoriser les collaborations entre églises telles que la Semaine de prière pour l'Unité des chrétiens, la revue Unité des chrétiens, etc.
Le CECEF soutient et encourage les projets oecuméniques placés sous son égide :
Eglise Verte, ISEO, etc.

La commission de dialogue Orthodoxes/Protestants

La commission de dialogue Orthodoxes/Protestants dépend de la FPF, les délégations y sont représentatives de la diversité protestante et de la diversité orthodoxe. Après 20 ans de travail théologique, il prépare une publication synthétique.

Le Conseil Permanent Luthéro-Réformé (CPLR)

Le Conseil Permanent Luthéro-Réformé (CPLR) formalise la pleine communion des Luthériens et Réformés français dans l'esprit de la concorde dite de Leuenberg : pour l'unité de l'Église dans la pluralité de ses formes, il suffit d'un accord unanime dans la prédication de l'Évangile et l'administration des sacrements conformément à la Parole de Dieu.
Plusieurs éléments concrétisent cette communion : des services communs (catéchèse, formation des ministres, missions), des délégations et commissions communes, l'échange de ministres et de travaux théologiques.
Le CPLR approfondit le dialogue théologique avec d'autres Églises.
En tant que tel, il n'est pas membre de la FPF bien que les 4 Églises qui le constituent le soient.

Mais aussi :

Le langage convenu au sein de la FPF parlera de comité mixte pour le bilatéral, de commission de dialogue pour le multilatéral, de groupe de travail pour des missions limitées.

Des dialogues bilatéraux dépendent directement des Églises concernées. Le responsable FPF des relations œcuméniques y participe comme observateur ou comme secrétaire :

  • Le Comité mixte Catholique/Luthéro-Réformé qui travaille actuellement la question des mariages mixtes.
  • Le dialogue Église d'Angleterre/Luthéro-Réformé qui aboutit à l'accord de communion dit de Reuilly en 1999.
  • Le dialogue Baptiste/Catholique travaille actuellement des questions éthiques.

De manière générale :

  • Les dialogues bilatéraux appartiennent à chaque Église. Ils sont plus théologiques et plus ciblés en fonction des Églises et du degré d'approfondissement de leur communion ;
  • Les dialogues multilatéraux sont gérés par la FPF. Ils sont d'avantage de l'ordre du lien, du témoignage public, de l'engagement social et de la prière ;
  • L'aspect théologique est difficilement réparti entre ces deux types. La bonne articulation se cherche sans cesse ;
  • Le responsable des relations œcuméniques suit l'ensemble des dialogues.

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus