Menu icoMenu232White icoCross32White

Égalité hommes/femmes

"Le protestantisme se veut égalitaire au plan des
relations entre hommes et femmes"

Aujourd’hui encore, dans notre société, des femmes sont victimes de traitements inégalitaires : salaires inférieurs, beaucoup moins présentes dans les postes clés dans les entreprises et la vie politiques, victimes de sexisme, de violences intrafamiliales…

Pourtant, en tant que protestants, nous croyons que nous sommes tous à équidistance les uns des autres et de Dieu, et que chacun est responsable devant lui.

Cette posture exigeante s’est notamment concrétisée très tôt par le souci particulier des Réformateurs d’éduquer aussi les filles. Dès la première moitié du 16e siècle l’instruction élémentaire féminine s’est ainsi développée à Strasbourg. Au nom d’une éthique de la responsabilité, les militantes du mouvement protestant Jeunes Femmes joueront un rôle important en faveur de l’émancipation des femmes, dans la création et le développement du planning familial.


Pasteur Ruth Wolf-Bonsirven (UEPAL)  dans "L'adresse du protestantisme aux candidats aux présidentielles et dans la perspective des législatives 2017"

Une place pour elles

Vice-présidente de la Fédération protestante de France, Valérie Duval-Poujol est une fervente militante de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Elle nous invite à casser le tabou de la violence conjugale grâce à l'association "Une place pour elles" dont la théologienne baptiste est une des fondatrices.

Sur le plateau de la RCF le 7 mars 2020, Valérie Duval-Poujol présente son association, explique son combat et nous rappelle cette citation de Martin Luther King : "Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons."

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus